Etat (mental) pré-examen Voltaire – J – 15

Bonsoir,

Je révise toutes les règles à peu près 6 heures par jour. (je passe l’examen certificat Voltaire  le 2 juin)
Il y a  environ 1 mois, quasi tout me semblait clair. Que ce soit dans les modules Campus, Supérieur ou Excellence du site Projet Voltaire (aucune faute  aux validations et  entre 96 et 99% de réussite aux tests)…J’en  étais heureuse.

Puis….plus je me rapproche de l’examen, plus je fais des erreurs.
Environ 2%.4%  de celles-ci sont toujours dues à des règles que j’ai du mal à saisir (c’est un fait, je coince sur certaines)
Mais ce qui me perturbe, c’est que je commets des erreurs sur des règles que je connais. Et  pire encore, dans certaines phrases je ne repère parfois même plus les difficultés et  je passe  dessus sans même les voir. (honte à moi au moment où je lis les corrigés des tests blancs, je suis verte)
ex : je connais la règle avec  »en » (supprimable ou pas dans une phrase), et je connais la règle de  »que j’ai vu  (celui qui est entrain de faire l’action ou pas) pour faire les accords.
Eh bien, j’ai l’impression que je passe à côté 1 fois sur 2 car…  je ne les repère même plus ! , J’ai l’impression que tout s’embrouille, même le plus évident. Ce qui n’était pas du tout le cas…Il y a un mois.

Pour rajouter une touche de stress à mon propos, j’ai acheté tous les livres référence Voltaire. Tous. Quand je fais leurs tests, je reste à peu près dans ma norme initiale d’acquis SAUF QUE certaines difficultés non apprises  (parce que non proposées  sur le site projet Voltaire)  apparaissent dans les tests et qu’elles comptent car visiblement elles font partie intégrante des difficultés posées lors de l’examen.
Ex : de conserve/ de concert.
 »De conserve » n’a jamais été une expression faisant partie de mon vocabulaire et je ne la connaissais pas. Nous serons tous d’accord (je l’espère) sur le fait que cette expression n’est quasiment jamais usitée.
Y a-t-il pour l’examen ORTHOGRAPHE d’autres expressions liées à une  »époque » un peu passée , que le site projet Voltaire n’indique pas mais qu’il FAUT connaître pour l’examen ?
Et si oui,  où peut-on les apprendre s’il vous plaît ?

Mode un peu panique j’avoue. Je vous remercie par avance pour tous vos conseils judicieux afin que je puisse redresser la barre …. avant le 2 juin,. (donc avant demain matin dans l’idée  ^^)

Cocojade Érudit Demandé le 17 mai 2022 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Coco jade, je te conseille de moins en faire.

Prince Grand maître Répondu le 17 mai 2022

Cocojade : il est important en effet de lever le pied, voire « d’oublier » un peu les révisions. Un travail se fait -tout seul.
Je vous propose cet article :

Cette étude de scientifiques du NIH confirme qu’une fois au repos, le cerveau rejoue à plusieurs reprises des souvenirs compressés de ce qui vient d’être appris. Ainsi, prendre de courtes pauses aide notre cerveau à consolider de nouvelles compétences.
——–
Et comme vous êtes en ce moment « à fond » sur la langue, voici :

BDL :
Voire même

L’enchaînement voire même que l’on trouve dans les exemples suivants est considéré comme pléonastique.

Exemples fautifs :

– Cette voiture est peu sûre, voire même dangereuse.
– Charlotte était emballée, voire même surexcitée à l’idée de s’envoler pour Paris.
– Il est souvent difficile, voire même impossible de répondre aux attentes de tous.

En effet, l’adverbe voire signifie « et même ». Dans l’expression voire même, il y a donc redondance puisque chacun des deux adverbes marque un renchérissement.

On écrirait plus correctement :

– Cette voiture est peu sûre, et même dangereuse.
– Charlotte était emballée, voire surexcitée à l’idée de s’envoler pour Paris.
– Il est souvent difficile, voire impossible de répondre aux attentes de tous.

De plus en plus de grammairiens reconnus se montrent tolérants envers l’expression pléonastique voire même, qui est très répandue dans la francophonie, tant à l’oral qu’à l’écrit. Cette tolérance s’appuie sur le sens premier du mot voire qui signifiait autrefois « vraiment, sans aucun doute ». Plusieurs grammairiens allèguent ainsi que le tour voire même ne serait pas pléonastique, mais plutôt archaïsant au sens de « et vraiment même » et qu’il constituerait ainsi un renforcement.

Il faut cependant savoir que l’expression voire même est encore critiquée dans bon nombre d’ouvrages; il convient donc de l’éviter, en particulier dans un texte soutenu.

Tara Grand maître Répondu le 18 mai 2022

Bonjour Tara,
Je n’avais pas vu votre réponse.
Je vous remercie pour vos conseils que j’apprécie (j’ai lu l’article en lien, il est instructif)

Concernant le pléonasme  » voire même », vous avez bien fait de me le signaler car je dois dire que j’emploie celui-ci très régulièrement, sans jamais en avoir relevé la redondance (un comble). Il est vrai certainement que de manière naturelle j’employais les deux mots dans un but de  »renforcement ».

Le sujet des pléonasme est assez controversé il semblerait (c’est là que/c’est là où en est un autre exemple)

À mon niveau,  je vais me contenter de suivre votre conseil et m’appliquer à suivre les règles.
Merci Tara

le 26 mai 2022.

Merci pour ton retour grand maître Prince^^  ( avec respect)

Moins en faire à 15 jours de l’examen … ?
Ne serait-ce pas justement le moment où je devrais être à fond révisions et tests ?

Pour l’histoire, je n’étais pas mauvaise en  français (voire plutôt douée, voire même douée +) … Jadis.
Je sais que  »naguère » semblerait plus approprié puisque je suis encore assez vivante pour vous répondre ,mais la période dont je parle me semble tellement éloignée que j’utilise volontairement ce terme ^^
La vie faisant, j’ai perdu mes automatismes. Ce qui m’était évident, sans même réfléchir une seule seconde,  ne l’a plus été au fil du temps. Incroyable de constater comme nous pouvons perdre l’inné (c’était inné pour moi)

Pour X raisons, je m’emploie à récupérer cet inné comme mes ex-acquis en la matière. J’en bave sur certains points oubliés, je l’avoue. Je fais des fautes, je l’avoue (horreur pour moi)
En ce sens, tous les conseils me sont les bienvenus et je vous remercie d’avoir pris sur votre temps pour me répondre .Je pense que j’avais vraiment envie d’avoir retour à mon coup de stress pré-exam.  (Tout n’est pas qu’orthographe dans la vie.  il me semble que tout site qui prépare à un examen  »orthographe ou autre »  doit avoir également la notion d’accompagnement,  à minima)

Merci Prince.

NB. Sur ce site, j’ai le droit de poser des questions mais le droit de commenter ne m’est pas … accordé.
Je trouve cela pénible de faire des réponses générales (j’ai vu que je n’étais pas cas unique) sans  avoir  »droit » à la politesse élémentaire de répondre à chaque personne individuellement
Je n’aurais certes pas pas l’intention de critiquer un site sur lequel je viens juste d’arriver mais…. ?
NB. 2.  Il n’existe pas de messagerie ici pour éviter
le désagrément des réponses en mode groupé (pas agréable à la lecture et pas top poli ) faute de commentaire individuel ?

Je me dis que certes il y a les question liées directement à l’orthographe qui sont résolues en une ou deux réponses,  mais que parfois il y en a d’autres qui méritent ou appellent plusieurs échanges…Sans polluer ni gêner personne sur ce site.

Ces interrogations tombent sur vous Prince…. désolée 😉
Avec mes respects

Cocojade Érudit Répondu le 18 mai 2022

À  Prince,

Je vais suivre ton conseil.
Je vais m’accorder 48 heures off
… Merci Prince

Cocojade Érudit Répondu le 18 mai 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.