« Et encore ! » / « Eh encore ! »

Bonjour,
Puis-je avoir votre avis sur ce choix s’il vous plait ?

Combien y avait-il de personnes auxquelles la Compagnie attribuait une boîte noire ?

Quelques centaines ?
Et/Eh encore !

JackIsJack Maître Demandé le 18 septembre 2016 dans Général

Dans l’ouvrage « Optimiser son score à la certification Voltaire » (page 117), on peut y lire :

Eh bien, en voilà une heure surprise !

Comme je ne vois pas vraiment le sens de « Et » dans « Et encore ! », j’ai un doute.

le 18 septembre 2016.

Erratum :

*Eh bien, en voilà une heureuse surprise !

le 18 septembre 2016.

Au fait, ma certification Voltaire est programmée pour le 15 octobre, 9h00 à Cholet.

Bon sang, j’ai du boulot.

le 18 septembre 2016.
2 réponse(s)
 

Bonjour vous deux,

Il s’agit bien ici de la locution « et encore » qui indique, selon le Larousse, « que ce qui a été dit est probablement en deçà de la vérité ».

Le CNRTL précise : « et encore! corrige l’énoncé précédent en indiquant avec une certaine véhémence, qu’après réflexion, on constate qu’il n’est conforme à la vérité que jusqu’à un certain point (ce que justifie généralement la suite du discours). »

Dans une locution, on ne peut pas toujours analyser séparément les  éléments qui la forment. Leur sens est  global et ne dépend pas des mots pris en particulier. Par exemple : tout à coup (= soudain), vice versa (=réciproquement), d’arrache-pied (=avec acharnement), à tâtons (= aveuglément)…

Evinrude Grand maître Répondu le 18 septembre 2016

Je vais imaginer que la version rallongée soit :

Et il y a encore d’autres choses à dire pour que cela soit vrai  !

Merci pour la définition

le 18 septembre 2016.

Bonjour,

Ni l’un ni l’autre .

Et n’est pas la bonne conjonction. Il faut dans ce cas employer mais.

Précédé de mais, encore peut constituer un énoncé exclamatif ou interrogatif  pour s’élever contre un énoncé trop vague et réclamer des précisions complémentaires.

ARGANTE. Et qu’a-t-il demandé?
SCAPIN. Oh! D’abord des choses par-dessus les maisons!
ARGANTE. Et quoi?
SCAPIN. Des choses… extravagantes.
ARGANTE. Mais encore?
SCAPIN, avec dégoût. Il ne parlait pas moins que de cinq ou six cents pistoles.

Toutefois la locution interjective et encore qui relève du langage familier  est employée pour atténuer ou mettre en doute la réalité d’un fait,  d’une chose.

À première vue cet adolescent devait avoir quinze ans , et encore …

Pour que et encore ait ce sens, il aurait fallu écrire :

─ Combien y avait-il de personnes auxquelles la Compagnie attribuait une boîte noire ?
─ Quelques centaines ; et encore !

 

czardas Grand maître Répondu le 18 septembre 2016

Bonjour czardas,

Il me semble que « et encore ! » et « mais encore » n’ont pas le même sens.
Dans cette scène, le « mais encore » d’Argante signifie : « pourriez-vous préciser ? »
Tandis que le « et encore ! » de l’exemple cité signifie, je pense, « … et peut-être moins ! »

C’est une tournure peut-être  un peu familière, mais doit-elle être bannie ?

le 18 septembre 2016.

Bonjour Czardas,

Merci.

Dans l’exemple, une seule personne parle. Ce sont des questions rhétoriques.
Dans ce contexte, ce serait donc bien l’expression familière qui serait utilisée ici.

le 18 septembre 2016.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.