Est-ce que l’abréviation Mr est acceptable ?

Bonjour,

Il est très courant de voir écrit Mr pour l’abréviation de Monsieur dans la langue française à la place de M.

Ma question est : est-il acceptable d’utiliser l’abréviation Mr, tant son utilisation est répandue, ou bien s’agit-il clairement d’une faute ?

En vous remerciant.

Cronos87 Débutant Demandé le 2 janvier 2017 dans Question de langue

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

3 réponse(s)
 

Bonjour Cronos87,

L’abréviation de « Monsieur » en M. est une convention typographique.

Mr est l’abréviation de l’anglais « Mister », et Mr. celle de l’américain.

Cela reste une convention et non une obligation, mais consensuelle depuis de très nombreuses années, et que je préfère respecter.

Quand le prénom commence par M, la confusion peut être évitée en recourant à M auquel on ajoute en exposant r  : Mr (en exposant)

Vous trouverez une discusssion fort enrichissante sur le site du Pojet Voltaire http://www.projet-voltaire.fr/blog/regle-orthographe/m-ou-mr-mm-ou-mrs

PhL Grand maître Répondu le 2 janvier 2017

Merci d’avoir cité cet article du blogue dans lequel j’avais déjà expliqué et justifié ma position sur le « r » en exposant. Je n’en ai pas changé. On ne peut qualifier d’archaïsme ce dont la disparition n’est due qu’à un malencontreux accident technologique (la machine à écrire). De nos jours, c’est pure paresse que de ne pas appliquer la cohérence typographique. Quelques autorités sont coupables d’encourager cela…

le 2 janvier 2017.

Dès lors qu’une convention est susceptible d’entrer en conflit avec la bonne compréhension du texte, il convient de faire preuve de sagacité.

Il faut en effet toujours garder à l’esprit que l’application des règles typographiques doit toujours faciliter la lecture et la compréhension du texte, et non les entraver.

Avec Marc MAURICE, par exemple, on évitera absolument d’utiliser l’abréviation « M. » pour « Monsieur » qui conduirait à « M. M. MAURICE » pour « Monsieur M. MAURICE ».

On pourrait donc adapter sans crainte le (prétendu) usage de la manière suivante : « Mr M. MAURICE », ce qui clarifierait grandement les choses, avec ou sans exposant pour le « r ».

Il va de soi que le plus élégant serait de mentionner le nom complet de la personne visée : « Mr Marc MAURICE ».

À noter que j’écris ici le prénom avec une majuscule à l’initiale, et le reste en minuscule, et le nom entièrement en lettres capitales — et ce afin d’éviter toute confusion éventuelle entre le nom et le prénom, comme cela peut parfois être le cas.

La prétendue confusion avec l’anglais « Mr » (pour « Mister ») ne pose en réalité aucune difficulté. « Mr » est une abréviation française parfaitement cohérente avec « Monsieur » (avec le « M » initial et le « r » final).

L’abréviation américaine « Mr. » (avec un point après le « r ») est, quant à elle, particulièrement contraire à la manière d’abréger en français : le point n’a en effet, en français, aucune raison d’être placé après le « r ».

Scriba Maître Répondu le 6 janvier 2017

Coucou, tout le monde y va de son grain de sel, alors allons-y gaiement !

Personnellement, je rejoins beaucoup les commentaires précédents qui privilégient Mr pour monsieur, et je souhaite sa réhabilitation. Et que ce soit la même abréviation que mister en anglais ne pose pas problème pour la langue française.

Pour messieurs, Ms (plutôt que Mrs) suivrait la même logique, et je suis prêt à l’adopter. En attendant, MM. ne prête pas à confusion et rejoint la règle des pluriels (ex : pp. pour pages).

Mais franchement, bravo à l’Académie française si un jour elle ré-adopte Mr. Et qu’elle adopte Ms

Pour les noms propres, quitte à « faire anglo-saxon », je privilégie désormais les lettres majuscules, et garde les minuscules pour les prénoms. En effet, beaucoup de noms de famille « bien français » sont des prénoms. Par ailleurs beaucoup de prénoms et noms de familles étrangers n’évoquent pour un français ni un prénom, ni un nom de famille a priori. Ex : pour Arik Munzur, 8 français sur 10 penseront a priori que Munzur est le nom de famille et Arik le prénom. Or c’est justement l’inverse.

Aussi pour Maurice Martin j’écrirais Mr M. MARTIN (ou Mr Martin, si et seulement si je ne précise pas le prénom) mais j’écrirai Mr (ou monsieur) Maurice MARTIN et non Maurice Martin qui pourrait aussi être Martin Maurice, vous m’avez compris. Et certainement pas M. M. Marcel qui est pourtant l’usage actuel, ni encore M M. Martin, comme j’ai aussi vu plus bas.

Voilà. Bonjour à Mr Munzur ARIK au passage ! Et je garderai toujours dans mon cœur Mademoiselle Jeanne !

Signé Gaston  😉

Guy Débutant Répondu le 5 octobre 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.