Est-ce correcte ? « …qu’elle vous soit payante »

Bonjour,
la phrase ci-dessous est-elle correcte ?

Il est possible qu'elle vous soit payante.


Merci d’avance

Zulfurion Débutant Demandé le 7 septembre 2016 dans Général

Pouvez vous modifier votre titre : « Est-ce correct ? » (sans e)

le 7 septembre 2016.
4 réponse(s)
 

La seule différence objective que je trouve serait que l’adjectif « prospère » peut se construire avec la préposition « à » (dans « qu’elle vous soit prospère » le « vous » signifierait « à vous »).
Trouvé dans le Littré :
• Il se dit avec la préposition à.S’il révère les dieux, ils lui seront prospères, [J. Desmarets, Visionnaires, I, 7]Que Tancrède est heureux ! que ce jour m’est prospère ! [Voltaire, Tancr. III, 1]

P.-S. : L’utilisation du pronom personnel indirect comme complément de l’adjectif (attribut) est une tournure plutôt littéraire.  Il n’est donc pas étonnant que l’expression « vous soit payante » sonne mal à mon oreille (hors contexte), le mot « payant » en lui-même, me paraissant assez trivial. 

Evinrude Grand maître Répondu le 7 septembre 2016

Bonjour,

Non, je ne pense pas que l’on puisse construire « payante » ainsi. On dira plutôt : « Il est possible qu’elle soit payante pour vous. »

Evinrude Grand maître Répondu le 7 septembre 2016

Le « pour vous » laisse planer une notion d’exclusivité. « vous soit payante » a un caractère plus général.

le 7 septembre 2016.

J’ai trouvé cet exemple sur une source de confiance :

 Qu'elle vous soit prospère, pleine d'enrichissement, de bonheur...
 

Quelle est la différence entre les adjectifs « payante » et « prospère » ?

Zulfurion Débutant Répondu le 7 septembre 2016

Selon Larousse

  •  « prospère » se dit : – d’un secteur d’activité, d’une affaire en expansion (bénéficiaire: qui fait des bénéfices).   Le commerce était prospère à cette époque, – d’une période marquée par cette situation heureuse : Être prospère dans ses affaires. Une région prospère. – d’un très bon état de santé, de ce qui témoigne de cet état : Un visage prospère.
  • « payant » signifie  : qui paie pour un service, pour quelque chose, par opposition à celui qui en bénéficie gracieusement : Spectateurs payants.
    Qu’on paie, où on paie, par opposition à gratuit : L’entrée est payante.
    Qui rapporte de l’argent ou un bénéfice quelconque : Une affaire payante.
    Qui produit l’effet recherché : Des efforts payants.

    En clair, « prospère » et « payant (e) » peuvent mettre l’accent sur le bénéficiaire, mais la formule « qu’elle vous soit payante » ne me paraît pas heureuse.  A posteriori, on peut dire en revanche « votre démarche a été payante ».

joelle Grand maître Répondu le 7 septembre 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.