Espérer que au conditionnel + quel temps ?

Bonjour,
J’aurai bien besoin d’aide car j’ai fait plusieurs recherches et je répète ma phrase encore et encore, et rien ne semble fonctionner.

D’après mes recherches : espérer que + indicatif est utilisé à l’affirmative.

Mon problème c’est que mon espérer que est au conditionnel.

« A chaque fois qu’elle ferait le ménage, […] elle penserait à lui et espérerait qu’il [aller] bien et [rentrer] bientôt ».

MAIS d’après mes recherches, on utilise l’imparfait pour exprimer la simultanéité d’une action dans une subordonnée comme c’est le cas pour aller bien, et le conditionnel présent pour exprimer la postérité d’une action comme pour « rentrer bientôt ».
EX : – Je voyais qu’elle arrivait. – J’avais compris qu’il n’y arriverait pas.

MAIS (encore) : espérer doit être suivie de l’indicatif, or le conditionnel n’est pas un indicatif, les deux règles se superposent et je ne sais plus quoi mettre…

Pour l’instant j’ai :
« Elle espérerait qu’il allait bien et qu’il rentrerait bientôt »
mais quelque chose semble clocher à mon oreille, et je n’ai pas respecté une des deux règles.

Est-ce juste ? Ou faux ?

Merci par avance de votre aide !

Emmani Débutant Demandé le 26 juillet 2020 dans Conjugaison
5 réponse(s)
 

Bonjour,
En effet, vos explications m’éclairent déjà sur l’emploi d’espérer que et la  concordance.
Je n’avais pas vu « rentrerait » comme indicatif futur du passé. De toute façon je pensais le futur du passé comme conditionnel quand même, donc dans tous les cas je mélangeais un peu les choses.

Par contre avec le contexte, espérerait est également un futur du passé, et pas vraiment à mon sens une hypothèse comme vous le demandez tous les deux : elle reçoit un cadeau de son mari disparu et elle se dit qu’à chaque fois qu’elle ferait le ménage, elle dépoussiérerait l’objet et espérerait qu’il [aller bien] et [rentrer] bientôt. C’est plus un souhait répété dans le futur par rapport au récit au passé.

Avec vos explications, je dirai que ma phrase rentre du coup dans le premier exemple de Tara non ?
Elle espérerait (indicatif futur du passé du coup) qu’il allait bien et qu’il rentrerait bientôt ?

Emmani Débutant Répondu le 26 juillet 2020

Pour que tu ne mélange pas les pinceaux. Seule la terminaison dertermine où elle t’envoie. Soit tu fais un retour vers le futur : comme dans les films où tu fais un tour dans le futur. Rien de compliqué

Bruce Amateur éclairé Répondu le 26 juillet 2020

Bonjour,
Merci à tous pour vos réponses et le temps que vous avez pris pour moi !
Je me sens confortée sur cette phrase et ma dernière proposition au fil de vos réponses :).

Merci @Luxembourg pour cette réponse très argumentée et claire et pour être revenu sur chacune des règles. C’est désormais très clair pour moi, là où je m’étais toute embrouillée. Merci beaucoup !

Emmani Débutant Répondu le 26 juillet 2020

Bonjour, tout ce que vous dites est juste mais
ma question est : pourquoi employez-vous le conditionnel pour le verbe espérer ?
Est-ce une action imaginaire (tu serais le prince et tu sauverais la princesse)? une hypothèse ( il se serait enfui) ? un futur du passé ( il a pensé qu’elle espérerait) ?

proposition : si c’est une hypothèse, vous pouvez utiliser le subjonctif présent dans la subordination pour persévérer dans la notion d’hypothèse.
A chaque fois qu’elle ferait le ménage, elle espérerait qu’il aille bien et qu’il revienne bientôt. vous pouvez en ce cas, remplacer le verbe espérer par « souhaiter ».

joelle Grand maître Répondu le 26 juillet 2020

Elle espérerait qu’il allait bien et qu’il rentrerait bientôt

Ce qui vous trouble, c’est seulement que vous prenez pour un mode conditionnel ce qui est un futur du passé.
Il faut dire aussi  que le jeu des temps est assez subtil et change selon le sens souhaité.
Voici :
Elle espérait (indicatif imparfait) qu’il allait bien (indicatif imparfait) et qu’il rentrerait (indicatif futur du passé)
A cette phrase au passé correspond cette phrase au présent :
Elle espère (indicatif présent) qu’il va bien (indicatif présent) et qu’il rentrera bientôt (futur).

Or, si vous choisissez de commencer votre phrase au mode conditionnel vous pouvez écrire :
Elle espèrerait qu’il irait bien et qu’il rentrerait bientôt : tous les verbes sont au mode conditionnel car tout n’est qu’hypothèse.
Ou,  si  seul le fait d’espérer est une hypothèse
Elle espèrerait (maintenant : conditionnel présent) qu’il allait bien (la veille) et qu’il rentrera bientôt .—>imparfait et futur de l’indicatif
Elle espèrerait (maintenant : conditionnel présent) qu’il va bien (maintenant : présent de l’indicatif)et rentrera  (futur de l’indicatif) bientôt.
Elle aurait espéré (jadis : conditionnel passé) qu’il allait bien (alors : imparfait de l’indicatif) et qu’il rentrerait (futur du passé de l’indicatif) bientôt.

J’espère avoir été claire mais n’hésitez pas à poser les questions qui vous viendraient à l’esprit.
Remarque : on travaille là sur une phrase hors contexte. C’est beaucoup plus facile lorsqu’on peut  lire le passage où l’insérer ou bien où elle s’insère.

Tara Grand maître Répondu le 26 juillet 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.