Ennuyeux ou ennuyant ?

Répondu

Bonjour,

Des étrangers m’ont souvent demandé la différence entre « c’est ennuyeux » et « c’est ennuyant ». Je confonds moi-même un peu les deux. Pourriez-vous me dire dans quels contextes les utiliser svp ?

Merci pour votre aide !

ggauchet Membre actif Demandé le 23 octobre 2019 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

La BDL explique bien cette différence ainsi que le caractère vieilli et régional de « ennuyant » : 

« On confond parfois les mots ennuyant et ennuyeux. En effet, ces deux adjectifs prêtent à confusion puisqu’ils présentent un sens commun, soit celui de « qui ennuie ».

Le mot ennuyant signifie « qui provoque de l’ennui, de la lassitude, du désagrément; qui ennuie passagèrement ».

Exemples :

– Nous avons vu un film plutôt ennuyant.

– Cette conversation est ennuyante; changeons de sujet.

– Sa mauvaise humeur est très ennuyante; elle crée un malaise chez tous les invités.

– Quel contretemps ennuyant! Il faudra réviser notre échéancier.

Le mot ennuyeux signifie « qui cause toujours de l’ennui, est monotone » ou « qui est propre à contrarier, fâcheux, regrettable ».

Exemples :

– Quand on parcourt de grandes distances, la voiture a toujours des ratés et ces problèmes mécaniques sont très ennuyeux.

– C’est particulièrement ennuyeux de perdre son emploi juste avant Noël.

– Voilà une personne bien ennuyeuse : sa conversation manque toujours de profondeur.

– Je ne me suis jamais intéressé à ce sujet, qui me semble ennuyeux.

– Plusieurs boudent ces emplois jugés trop ennuyeux.

En résumé, ce qui est ennuyant est contrariant et cause un désagrément passager, et ce qui est ennuyeux est assommant et cause un désagrément constant ou très fréquent.

Exemples :

– Habituellement, ce professeur est très intéressant, mais aujourd’hui il est ennuyant.

– C’est ennuyant, on devra reporter notre pique-nique. Ces caprices de la météo sont ennuyeux.

L’adjectif ennuyant est très fréquemment employé au Québec, en Belgique et dans les Antilles. Il faut cependant savoir qu’il est considéré comme vieilli et régional dans le reste de la francophonie, où l’adjectif ennuyeux réunit les deux emplois. »

Prince Grand maître Répondu le 23 octobre 2019
Ajouter un commentaire

« Ennuyeux » est l’adjectif qui correspond à « ennuyer ». Du coup, plus besoin d’inventer un adjectif verbal qui … n’existe pas.
Ennuyant est une forme du verbe « ennuyer » : le participe présent.

Ce film est ennuyeux  (adjectif) au possible.
Ennuyant (verbe)tout le monde, il continuait imperturbablement son discours.
(On peut remplacer le participe présent : il continuait imperturbablement son discours, il ennuyait tout le monde)

Tara Grand maître Répondu le 23 octobre 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Voici une réponse récente de l’Académie française.

Il y a cependant une distinction à faire sur l’emploi des adjectifs ennuyant et ennuyeux.

► Le mot ennuyant qualifie un objet ou une personne «qui provoque un sentiment de lassitude, de désagrément»
Cet exercice est vraiment ennuyant.

► Le mot ennuyeux pour sa part, issu du bas latin inodiosus, dérivé de odium «haine», qualifie «ce qui suscite un sentiment de lassitude, de préoccupation»
Cet orateur fini par être ennuyeux

En conclusion, ainsi que l’observe le dictionnaire Littré,
«L’homme ennuyant est celui qui ennuie par occasion; cela est accidentel.»
« L’homme ennuyeux est celui qui ennuie toujours; cela est inhérent.»

À lire

czardas Grand maître Répondu le 23 octobre 2019
Ajouter un commentaire

Merci pour vos rectifications.
Mon ignorance tient sans doute à ce que l’emploi de « ennuyant » est vieilli ou régional.
Le TLF dit en effet :

II.− Emploi adjectival, vieilli ou région. Qui ennuie.
Il serait bon de me mettre un -1 pour que mon message soit considéré comme il se doit sad triste

Tara Grand maître Répondu le 24 octobre 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.