Enlarder

Bonjour,
Peut-on utiliser le verbe « enlarder » ?

Par exemple : « filet mignon enlardé », à savoir enroulé avec du lard.

D’une part, le mot ne semble pas correct, d’autre part, il est présent dans le vocabulaire culinaire.

Et il m’arrangerait beaucoup dans ma traduction mais ce n’est pas une raison suffisante 🙂

Merci !

Soann Érudit Demandé le 25 avril 2019 dans Général
Ajouter un commentaire
3 réponse(s)
 

Bonjour Soann,

« Barder de lard », cela vous conviendrait? Car « enlarder » n’a pas encore fait son apparition dans les dictionnaires avec pour définition « enrouler de lard ».

Dans le CNRLT, nous trouvons:

Enlarder: verbe, empl.trans. « piquer, embrocher ».

Bonne journée,

LaurenceA Grand maître Répondu le 25 avril 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour Soan et Laurence,

Enlarder est également enregistré dans le Wiktionnaire : 

« enlarder \ɑ̃.laʁ.de\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

    1. Aouter du lard à (ou, exceptionnellement, donner du lard à).
        • Enlarder le tout (7 tranches de lard par filet devraient suffire). — (site rockthebretzel.com, 14 juiller 2015)

      enlarder le cabillaud avec deux tranches de poitrines croisées. — (site vivons-heureux-mourrons-bien-gras.blogspot.com)Et alors la mer le vente, il vente le chêne, le chêne lui donne du gland, il donne du gland au porc, le porc l’enlarde, il enlarde le forgeron, le forgeron l’arme d’une faux, il fauche le blé, le blé lui donne de l’herbe, il donne de l’herbe à la vache, la vache lui donne du lait, il donne du lait au veau, le veau lui donne des tripes, il donne des tripes au paon, le paon l’emplume, il emplume monsieur, monsieur lui donne la clef, il donne la clef à madame. — (A. Vidal, Le Morceau de pain, in Contes populaires et légendes du Languedoc et du Roussillon)On rêve tous de ça mais je pense que fatalement pour faire de la masse il faut s’enlarder un petit peu mais (…) — (site www.culturephysique.fr) »

Ce vocable doit figurer aussi dans des dictionnaires spécialisés.

A mon sens, l’emploi effectif de ce verbe dans un texte qui a trait à l’art culinaire ne pose pas vraiment de problème.  Le cas échéant, on peut mettre une note du traducteur pour préciser le sens. 

Rem. : Larder figure dans les les dictionnaires de langue commune, mais non pas avec le sens de « enrouler de lard », semble-t-il. Ex.  : Dict. de l’Ac. fr. :  « Piquer, garnir de lardons dans son épaisseur. Larder un rôti. »

Bon après-midi !

Prince Grand maître Répondu le 25 avril 2019

Bonjour Prince,

Effectivement, ce mot est sur wiktionnaire mais il ne figure pas dans les lexiques de cuisine. Je trouve barder seulement.
Barder : Recouvrir d’une mince tranche de lard appelé « barde » un aliment avant sa cuisson.

Je viens de m’apercevoir que barder de lard était un pléonasme.

Bonne journée.

PS: si vous le trouvez sur un lexique de cuisine, faites-m’en part, cela m’intéresse. Je n’ai pas retrouvé mes contes populaires et légendes du Languedoc et du Roussillon mais je pense que ce verbe dans le conte a pour signification engraisser. Comme vous le savez, nous avons un vocabulaire vernaculaire dans la région que nous utilisons « de longue » et qui « dévarie » les parisiens! 🙂

le 25 avril 2019.

oui, et même les Parisiens, Laurence ! 🙂

le 25 avril 2019.

Ils sont tellement peu sur Paris que je les ai oubliés!

le 25 avril 2019.
Ajouter un commentaire

Barder est le mot que je cherchais !
Merci Laurence, merci Prince

Soann Érudit Répondu le 25 avril 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.