Encore permis ou permise

Bonjour,
Voici la phrase, sachant que  c’est une femme qui écrit:
« Je vous remercie des conclusions que vous m’avez adressées, que je me suis permis (e) d’annoter.
Merci de votre aide.

Cilouf Débutant Demandé le 10 juin 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Bonjour Cilouf,

Dans votre exemple, la réponse est « … que je me suis permis d’annoter », car on permet à quelqu’un. Vous aurez les deux cas d’accord  pour le verbe se permettre dans la réponse donnée par Joëlle et Evinrude ici.

Zully Grand maître Répondu le 10 juin 2018

Merci beaucoup

Cilouf Débutant Répondu le 10 juin 2018

Bonjour,

• Le verbe permettre se construit avec un complément d’objet direct, qui indique «ce qu’on» autorise, et un complément indirect qui désigne «à qui» on l’autorise.

On dira par exemple :

Ils ont permis à leur fils de sortir le soir, à condition qu’il rentre avant minuit.
Ils  ne lui avaient pas permis de fumer.
Permettez-vous que je donne votre numéro de téléphone à un de mes amis ?
Son état de santé ne lui permet plus de jouer au golf.

• Quand  le verbe permettre est employé à la forme pronominale les pronoms compléments «me», «te», «se», «nous» ou «vous» sont des compléments d’objet indirects et ne commandent donc pas l’accord.

Elle s’est permis de donner mon numéro de téléphone sans mon accord.
Ils se sont permis des actes répréhensibles.
Il s’est permis une réponse insolente.

• Toutefois si le C.O.D. est placé avant le verbe, le participe passé  permis s’accorde en genre et en nombre.

La remarque qu’elle s’est permise était justifiée.
Les remarques qu’ils se sont permises étaient justifiées.

Maintenant que vous connaissez la règle, l’erreur n’est plus permise!

czardas Grand maître Répondu le 10 juin 2018

Je me permets, Czardas, de vous remercier pour votre explication si complète. Je vais me permettre de la mettre de côté pour la signaler en cas de besoin. Car, comme vous dites, « quand on connaît la règle, l’erreur n’est plus permise ! ».  C’est si joli.

J’avais pensé conseiller à Cilouf de faire une recherche par mots clefs, et j’ai bien fait de ne pas avoir permis à mon intention de se mettre « sur le papier ».

Zully Grand maître Répondu le 10 juin 2018

Merci de cette réponse claire.

Cilouf Débutant Répondu le 11 juin 2018

Bonjour,
Serait-ce correcte de dire: Quand le verbe permettre est employé à la forme pronominale on applique la même règle qu’avec l’axillaire avoir c’est-à-dire si le COD est placé avant le verbe le participe passés s’accorde en genre et en nombre et  si le COD est placé après le verbe il ne s’accorde pas?
Merci de votre réponse

Cilouf Débutant Répondu le 11 juin 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.