Encore et toujours l’auxiliaire avoir.

Bonjour, désolé encore une fois pour cette question qui certainement à déjà dû être posée.
Mais comme il s’agit d’une lettre rédigée pour Madame, je ne peux me permettre de la lui faire envoyer avec des fautes.
… et chaque cas trouvé ça et là présente toujours quelques différences avec le mien.

Ma question concerne le paragraphe :

« Pour la confiance que vous m’avez accordEE, la bienveillance qui m’a entourEE tout au long de mon parcours et les compétences que vous m’avez permISES de valoriser, merci à vous Monsieur… »

J’ai mis volontairement en majuscule les accords sur lesquels je doute.

Je précise que c’est tout de même le verbe « permettre » qui me donne le plus de matière à réflexion.
Je suis paumé sur sa conjugaison.

Merci beaucoup à vous pour les réponses que vous voudrez bien m’apporter.

Bonne journée.

Cédric.

gcedric57 Débutant Demandé le 20 avril 2018 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour,
J’écris votre paragraphe :
Pour la confiance que vous m’avez accordée (vous avez accordé quoi ? la confiance à moi) ; la bienveillance qui m’a entouré (la bienveillance a entouré qui ? moi) tout au long etc. ; les compétences que vous m’avez permis de valoriser (vous avez permis quoi ? de valoriser mes compétences à moi)

Tony Grand maître Répondu le 20 avril 2018

• vous m’avez accordé quoi ? la confiance« la confiance » est COD du verbe accorder, situé avant ce verbe, il faut donc accorder 😉   :  « pour la confiance que vous m’avez accordée ».

• la bienveillance a entouré qui ? m’. Si m’ vous représente vous, Cédric, comme cela semble être le cas, m’ mis pour Cédric est COD du verbe entourer, situé avant ce verbe, il faut donc accorder avec m’, c’est-à-dire Cédric, au masculin : « la bienveillance qui m’a entouré ». 
Si le rédacteur avait été une femme, m’ représenterait cette femme et l’accord se ferait alors au féminin : « la bienveillance qui m’a entourée ».

• les compétences que vous avez permis à qui ? à m’« m’ » est COI du verbe permettre. Il n’y a donc pas d’accord : « les compétences que vous m’avez permis de valoriser ».

jean bordes Grand maître Répondu le 20 avril 2018

Bonjour Jean, si j’interprète bien le message de Cédric, il rédige cette lettre pour sa femme (ou compagne, ou amie…), donc ce serait bien qui m’a entourée. Par contre, il est important pour lui de bien noter que que vous m’avez permis s’écrit bien comme ceci  (donc surtout pas que vous m’avez permisemême si la personne qui parle est une femme (je pense qu’il n’est pas inutile d’insister sur ce point car il s’agit d’une faute très courante).

le 20 avril 2018.

Bonjour,

Je suis perplexe. Ainsi, si un homme dit : les expériences qui m’ont conduit, il faut écrire : les expériences qui m’ont conduites ?? Pouvez-vous m’éclairer ? Merci

pastel35 Débutant Répondu le 2 mars 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.