« En tant que » : valeur de la subordonnée ?

Bonjour, je cherche quel type de subordonnée est introduite par la locution conjonctive « en tant que », dans une phrase comme

« En tant que Premier ministre, c’est ma responsabilité. »

Je suis quasiment sûr que c’est une subordonnée circonstancielle, mais de quel type ? Causale, conditionnelle, comparative ?

J’accueille toutes les idées !

EtienneM Débutant Demandé le 6 septembre 2017 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour,

Je vois surtout une jolie petite anacoluthe. La phrase a le sens de : « En tant que Premier ministre, j’estime de ma responsabilité. »
« En tant que Premier ministre » devient alors tout simplement une apposition qui précise la qualité du sujet « je ».

Evinrude Grand maître Répondu le 6 septembre 2017

Bonjour,

Le sens premier de la locution conjonctive « en tant que » est  « selon que ». Cependant l’évolution de la langue  l’a élargi à un sens beaucoup plus courant et usité de nos jours.  « en tant que » est assimilé à « comme »

En tant que / comme maire il s’est arrogé des pouvoirs contestables.

Les mots subordonnants tels que : comme , ainsi que , à mesure que , aussi bien que , de même que , selon que , suivant que , introduisent des subordonnées compléments circonstanciels  de comparaison.  

czardas Grand maître Répondu le 6 septembre 2017

« Elle marche  comme une vieille femme ». On compare la personne (elle) à une vieille  femme.
« comme une vieille femme » est bien subordonnée çirconstancielle de comparaison.

Dans « En tant que Premier ministre » ne me semble pas être une subordonnée de comparaison.
On ne compare pas ma responsabilité à Premier ministre.

le 6 septembre 2017.

Il s’agit ici d’une phrase averbale.

É. Philippe  endosse le costume de Premier ministre. Il se compare à lui-même.

En tant que Premier ministre je prendrai la décision de … et j’en assumerai l’entière responsabilité.

En ce qui concerne votre remarque, on peut aussi considérer que « comme » est synonyme de : attendu que , étant donné que, vu que , puisque … Alors dans ce cas il s’agit bien d’une locution conjonctive qui introduit un complément circonstanciel de cause.

le 6 septembre 2017.

Merci pour ces précisions.

le 6 septembre 2017.

Il me semble que « en tant que Premier ministre » exprime la cause : c’est parce que É. Philippe est Premier ministre qu’il en a la responsabilité.

« En tant que Premier ministre » serait donc subordonnée circonstancielle de cause.

jean bordes Grand maître Répondu le 6 septembre 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.