en me demandant s’il ne s’agissait pas

Répondu

Bonjour,

C raconte une nouvelle surprenant à A, puis C part. A pense :

Pendant plusieurs secondes, je le regarde s’éloigner en me demandant s’il ne s’agissait pas d’une blague.

Quel temps convient mieux ici, l’imparfait ou le présent ?

Merci

Automne Grand maître Demandé le 28 mars 2021 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Et : Pendant plusieurs secondes, je le regarde s’éloigner en me demandant s’il ne s’agissait pas d’une blague.

Cet emploi des tes temps est correct également. En ce cas, où le verbe introducteur est au présent, l’imparfait  s’applique au verbe suivant qui désigne un fait antérieur, ayant eu lieu dans le passé.

Je me souviens de ce qu’il m’a dit hier pendant qu’il me parle comme si de rien n’était. Puis il me quitte. Pendant plusieurs secondes je le regard s’éloigner en me demandant s’il ne s’agissait pas d’une blague.

Ce qu’il faut souligner, c’est que l’imparfait a ici, s’il est employé, une valeur temporelle et non modale, car la subordonnée n’est pas une conditionnelle mais une interrogative indirecte.

Tara Grand maître Répondu le 29 mars 2021

Merci, je pense même que l’imparfait convient mieux ici, vu que C était déjà parti. Oui, l’imparfait a une valeur modale.

le 29 mars 2021.

Très juste.

le 30 mars 2021.

Pendant plusieurs secondes, je le regardais s’éloigner en me demandant s’il ne s’agissait pas d’une blague.
Pendant plusieurs secondes, je le regarde s’éloigner en me demandant s’il ne s’agit pas d’une blague.

joelle Grand maître Répondu le 29 mars 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.