en amont et pendant

Bonjour

« En amont de sa venue et pendant, il est possible… » Est-ce correct svp ? Ou faut-il préférer « En amont et pendant sa venue, il est possible… » ?

Merci

grmber Grand maître Demandé le 13 juin 2021 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Avant et pendant sa venue.
En amont et en aval … Voir la définition de « amont ».

joelle Grand maître Répondu le 13 juin 2021
Bonsoir,

Quitte à passer pour un puriste, je ne  dirais aucune des deux, ne serait-ce que parce que « de sa » et « sa » tout court ne correspondent pas (1re phrase) et parce que « sa » et « de sa » ne correspondent pas davantage.

Prince Grand maître Répondu le 13 juin 2021

(La proposition de Joëlle m’apparaît très bonne.)

le 14 juin 2021.

Je reprends la remarque de Merou concernant le sens de « venue » : action, fait de venir, d’arriver dans un lieu.
Ce sens n’est pas cohérent avec l’adverbe « pendant » qui indique une durée.

Tara Grand maître Répondu le 14 juin 2021


Dictionnaire  de l’Académie française, 8e édition, « venue » :

« Venue se dit aussi de la Manière dont poussent les arbres, les plantes. Cet arbre est d’une belle venue.

Il se dit, par extension, des Personnes. Ce jeune homme est d’une belle venue.
Être tout d’une venue se dit d’un Homme grand, mal fait ; et d’une Taille longue, droite, qui n’est marquée ni aux épaules, ni aux hanches. »

 

Cela dure ! 

 

 

le 14 juin 2021.

* Ordre des mots
Utilisons « avant » et « pendant » :
(a) — avant et pendant la sonnerie
(b) — avant la sonnerie et pendant
Dans la première formule, on rapproche « avant » et « pendant » pour les appliquer en même temps à « la sonnerie ».
Dans l’autre, on fait une ellipse, en ne répétant pas « la sonnerie ».
Si la construction diffère, les sens me semblent être rigoureusement les mêmes.

* En amont
J’imagine que « en amont » signifie « avant », mais qu’une raison vous incite à utiliser « en amont » pour insister sur un déroulement, un processus, ou autre chose. Ce n’est pas de la simple chronologie mais de l’organisation (un certain travail à réaliser en amont, d’où découlera que la visite se passera bien). Ok.

* Constructions différentes
Ce qui était facile avec « avant » et « pendant » est moins évident avec « en amont de » et « pendant », parce que la construction différente rend le parallèle plus difficile.
— on dit : en amont DE l’opération
— mais : pendant l’opération
Les constructions n’étant pas symétriques, il n’est pas question d’utiliser le parallélisme (a) ci-dessus :
(a) — ‘en amont de’ et ‘pendant’ l’opération
Le construction (b) en revanche n’est pas interdite, puisqu’elle consiste simplement en une ellipse, et que les ellipses sont relativement libres.
(b) — ‘en amont de’ l’opération, et ‘pendant’
La proposition (a) a presque du sens avec des guillemets mais elle n’est pas utilisable en français fluide.
La proposition (b) est tout à fait valide.
— En amont de l’opération et pendant, le standard téléphonique sera ouvert en permanence.
Est-ce élégant, je l’ignore, mais je vous affirme que c’est correct.

* Remplaçons « venue » par « visite »
— En amont de sa visite et pendant, il est possible de…
La phrase est valide.
Le problème est qu’une visite a une durée, et qu’on peut dire « pendant sa visite », mais qu’une venue est un événement ponctuel, et qu’on ne peut pas dire « pendant sa venue ».
Si pour telle ou telle raison, vous tenez au mot venue, n’hésitez pas à utiliser deux mots ou davantage :
— En amont de sa venue et pendant sa visite, il est possible de…
— En amont de sa venue prévue pour vendredi à 16 h et pendant toute la durée de sa visite, il est possible de…

Merou Maître Répondu le 14 juin 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.