Emploi du subjonctif

Répondu

Bonjour,

J’aimerais savoir si l’emploi du subjonctif est justifié dans l’exemple ci-dessous?

« Au lieu d’indiquer un dimension qui nous permette de voir cet homme sous un autre angle, elle impose sa vision…. »

Merci beaucoup.

pivot86 Amateur éclairé Demandé le 21 avril 2017 dans Conjugaison

une dimension ?

le 21 avril 2017.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

Oui, l’emploi du subjonctif est tout à fait justifié. Le mode subjonctif s’utilise pour décrire une action non réalisée ou douteuse. Il peut se trouver dans une relative si l’action  n’est pas certaine.

Montrez-moi la route qui conduit à Rome.  La route mène bien à Rome : on emploie l’indicatif.
Montrez-moi une route qui conduise à Rome. Il n’est pas certain qu’une telle route existe : on emploie le subjonctif.

On l’emploie aussi si la tournure est négative :
Je ne connais pas de route qui conduise à Rome.

Dans votre exemple, l’expression « au lieu de » montre bien que l’action n’est pas réalisée. Le subjonctif est donc bienvenu.

Evinrude Grand maître Répondu le 21 avril 2017

L’expression « au lieu de » ne justifie pas l’emploi du subjonctif.

Contrairement à d’autres propositions subordonnées, la relative n’impose pas un mode à son verbe. Le choix du mode du verbe de la subordonnée relative dépend donc uniquement de la nuance que l’on veut exprimer.

Très souvent c’est l’indicatif qui prime. cependant on emploie le subjonctif dans la relative quand elle exprime  une intention , un but, un désir.

Dans vos deux exemples il faut employer le subjonctif et écrire :
Montrez-moi la/une route qui conduise à Rome ──► la relative exprime bien un but : Rome

Dans la phrase de pivot 86 la relative exprime une intention : permettre de voir d’où l’emploi du subjonctif.

le 21 avril 2017.

Bonjour czardas,

Vous n’avez sans doute pas bien lu ma réponse, car je n’ai jamais dit que la relative imposait le mode du verbe. Et mes deux exemples, que je maintiens, ne visent qu’à montrer la différence d’intention dans l’emploi de ces deux modes.

le 21 avril 2017.

Bonjour Evinrude et Czardas.

Le verbe de la subordonnée relative se met le plus souvent à l’indicatif, et en particulier si la relative exprime un fait dont on veut marquer la réalité.

Le subjonctif sera utilisé quand la relative exprime un désir, une intention, un but à atteindre, une conséquence. Comme le dit Le Petit Grevisse, « quand on exprime un fait envisagé simplement dans la pensée et avec un sentiment personnel ».

Il faut donc tenir compte, à mon avis, du verbe de la principale ou du sens de la phrase.

C’est pourquoi, même si l’exemple d’Evinrude est mal choisi car toutes les routes mènent à Rome, je pense qu’il ne faut pas utiliser le subjonctif dans le premier.

Je donne deux exemples pour illustrer la distinction que je perçois, comme Evinrude dans ses deux phrases :

Je cherche une salle qui puisse recevoir au moins cent personnes. Je ne sais pas si une salle de cette capacité existe !

Mais : Je dispose d’une salle qui  peut recevoir au moins cent personnes. C’est une affirmation. Cette salle existe bien.

C’est ainsi que dans la phrase proposée par pivot86, je pense que le subjonctif doit être utilisé car on ne sait pas s’il existe une dimension « qui nous permettrait de voir cet homme sous un autre angle ». Si cette « dimension » existe, alors on doit écrire : « Au lieu d’indiquer la dimension qui nous permet de voir cet homme sous un autre angle, elle impose sa vision…. »

Donc ce n’est pas « au lieu de » qui conduit à choisir le mode de la relative mais la réalité ou pas de l’action exprimée dans la relative.

Merci de vos avis.

le 21 avril 2017.

Mon avis est que j’ai surtout mal choisi ma destination, si vous pensez vraiment que tous les chemins mènent à Rome ! 😀

Plus sérieusement, je suis d’accord avec vous sur le fait que le choix du subjonctif indique ici que cette « permission » est hypothétique.

le 21 avril 2017.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.