emploi de qui ou qu’il

Pour le temps qu’il (qui) me reste à vivre je vais devenir ton ami

DEMOULIN Grand maître Demandé le 1 juillet 2015 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Contrairement à une analyse éventuellement trop rapide, il ne s’agit pas là d’un problème euphonique…

Il y a bien deux formes grammaticales différentes :
C’est le temps qui me manque !  signifie qu’il me manque du temps en général (qui se rapporte à temps et est sujet) ;
– Dix minutes, c‘est le temps qu’il me manque !  signifie qu’il me manque dix minutes (qu’ se rapporte à temps mais est complément).

Dans votre exemple, j’opterais clairement pour :
Pour le temps qu’il me reste à vivre, je vais devenir ton ami.
car l’expression s’emploie normalement avec la tournure impersonnelle (il me reste combien à vivre?)

Chambaron Grand maître Répondu le 1 juillet 2015

Bonjour,

Ce qui reste ou ce qu’il reste ?

Avec les verbes susceptibles d’être construits soit personnellement, soit impersonnellement, on utilise ce qui ou ce qu’il : qui est le sujet du verbe construit personnellement, qu’il apparaît dans la tournure impersonnelle. La nuance entre les deux possibilités est parfois indiscernable. Ainsi : ce qui restait d’élèves… (Pagnol) ; ce qui lui reste de sainteté (Maurois) ; ce qu’il lui restait à faire (R. Rolland) ; ce qu’il vous reste à découvrir (Duhamel).

On peut donc écrire aussi bien : nous verrons ce qui se passera ou ce qu’il se passera.

http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#20_strong-em-ce-qui-reste-ou-ce-qu-il-reste-em-strong

On emploie parfois indifféremment qu’il ou qui avec des verbes qui peuvent se construire impersonnellement(cette différence étant d’ailleurs peu marquée dans la prononciation) :
Le peu de temps qu’il (ou qui) lui reste à vivre.
Vous verrez ce qu’il (ou ce qui) arrivera.
Allons voir ce qui (ou ce qu’il) se passe.

Ref: Dictionnaire des difficultés de la langue française – Larousse.

czardas Grand maître Répondu le 2 juillet 2015

Merci vous me confirmez ce à quoi je pensais

DEMOULIN Grand maître Répondu le 2 juillet 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.