Elles se sont attendu(es) au pire ?

Bonsoir,

S’attendre à est il un verbe essentiellement/accidentellement pronominal (et donc qui impliquerait l’accord du pp) ?

Sinon, quelle est la fonction du pronom « se » dans cette phrase svp ? « Au pire » étant COI, je ne vois pas la fonction du pronom « se »

Bien à vous

BeN Érudit Demandé le 7 décembre 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonsoir,

Elles se sont attendues  au pire. 

Prince Grand maître Répondu le 7 décembre 2021

Il faut accorder avec le sujet puisque l’auxiliaire est être, qu’il n’y a pas de c.o.d. et que le pronom conjoint est inanalysable.

le 7 décembre 2021.

c’est un verbe pronominal autonome, le pronom « se » n’est pas analysable et le sens n’est pas le même que le verbe de base. Donc, on accorde avec le sujet.
Elles se sont attendues au pire.

joelle Grand maître Répondu le 7 décembre 2021

Merci beaucoup pour votre réponse, j’en déduis que verbe essentiellement pronominal = verbe pronominal autonome (synonyme ?)

BeN Érudit Répondu le 7 décembre 2021

Non, les autonomes ou subjectifs sont une autre catégorie de verbe pronominal. Il en existe une petite liste confidentielle… ils ne sont pas essentiellement pronominaux puisqu’ils peuvent s’employer à la forme non pronominale. 

Les verbes pronominaux autonomes
s’apercevoir de, s’attaquer à, s’attendre à, s’aviser de, se douter de, s’échapper de, s’ennuyer de, se jouer de, se plaindre de, se prévaloir de, se saisir de, se servir de…
Par exemple :
S’apercevoir : il s’aperçoit de son erreur : « se » n’est pas un COD : il n’aperçoit pas lui-même
A distinguer de : il s’aperçoit dans le miroir   :  le verbe est là, accidentellement pronominal
Il s’attaque à un problème difficile : on voit bien là aussi que « se » n’est pas le COD de attaquer : il n’attaque pas lui même.
Pour les pronominaux autonomes, le deuxième pronom n’est ni COD ni COI du verbe

On les reconnaît au fait que le sens est différent du verbe de base ( s’attendre à… n’est pas égal à attendre) et surtout le pronom « se » n’est pas analysable : je m’attends à son retour ne signifie pas que j’attends moi-même…

le 7 décembre 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.