Elles auront du(es) être

Répondu

Bonjour,

Je suis en train d’hésiter sur une phrase écrite par une de mes collègues :

« Le 25 mai 2018, toutes les étapes de mise en conformité avec le Règlement Général des Données Personnelles auront du être validées. »

j’ai envie de mettre « dues » mais j’hésite. Pourriez-vous me confirmer ?

Vous en remerciant par avance,

Kitoune Débutant Demandé le 21 août 2017 dans Accords

Dû mais dus, due, dues.

le 21 août 2017.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

En complément de la réponse de PhL, je pense qu’il faut revoir la syntaxe de la phrase . Il y a une différence entre les tournures auront dû être validées  et devront avoir été validées.
La première peut exprimer une probabilité, la seconde indique clairement un ordre ou une instruction. Réfléchissez à la phrase : elle a dû venir. Cela peut signifier, soit qu’il est probable qu’elle est venue, soit qu’elle a été obligée de venir. On appelle cela une amphibologie — ça ne tue pas — et on doit l’éviter.
Dans votre exemple, cela crée une impression de confusion. On ne peut que recommander de rédiger : « Le 25 mai 2018, toutes les étapes de mise en conformité avec le Règlement Général des Données Personnelles devront avoir été validées. »

Chambaron Grand maître Répondu le 21 août 2017

Je suis d’accord avec vous sur les nuances apportées par la formulation.

Mais tout dépend ici du contexte et de l’intention de l’auteur. On ne connaît pas précisément son souhait. Voulait-il exprimer un ordre, une recommandation ?
C’est bien sûr « (…) devront avoir été validées. » qui s’impose.

Ne voulait-il pas dire : « Le 25 mai 2018, toutes les étapes de mise en conformité avec le Règlement Général des Données Personnelles auront probablement été validées. »
Il faudra alors écrire : « (…) auront dû être validées. »

le 21 août 2017.

Certes, cela pourrait être… Mais le ton de ce qui ressemble fort à une note de service comminatoire me laisse peu de doutes.
Cela étant, au rédacteur de choisir en connaissance de cause.

le 21 août 2017.

Bonjour Kitoune.

Le participe passé d’un verbe construit avec l’auxiliaire avoir s’accorde avec le COD s’il est placé avant le verbe.
Or le COD de « dû » est « être validées ».

reste donc invariable : « Le 25 mai 2018, toutes les étapes (…) auront être validées. »

Les participes dit, dû, pu, cru, su, etc. restent invariables quand ils ont comme COD un infinitif ou une proposition à sous-entendre après eux : il a validé toutes les étapes qu’il a pu (sous-entendu : valider)

PhL Grand maître Répondu le 21 août 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.