Elle s’est faite à l’idée / Elle s’est fait sa robe

Répondu

Bonjour,
Je n’arrive pas à faire la différence entre les deux. Ici pas de règle d’infinitif et je trouve étonnant que « s’est fait sa » ne s’accorde pas, de plus, j’ai l’impression que la règle « substituer le verbe pronominal en ajoutant « à » (ou lorsque c’est impossible) » ne m’aide pas non plus.
Est-ce le fait que l’on puisse dire « Elle se l’ai fait faire » ?
Je vous remercie !
Logan.

Logan Débutant Demandé le 5 juin 2022 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

8 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

On va commencer par la phrase la plus simple :

Elle s’est fait sa robe.

Dans cette phrase, sa robe est COD de faire. Ce COD étant placé après l’auxiliaire, il n’intervient pas l’accord.

Il aurait été placé avant, on aurait fait l’accord :

Sa robe, elle se l’est faite.

(Quant au pronom réfléchi, il est COI : faire une robe à quelqu’un).

 

Dans Elle s’est fait( ?) à l’idée, à l’idée est COI, donc il n’intervient pas dans l’accord.

Le pronom réfléchi est inanalysable : faire quelqu’un à une idée ne se dit pas. Lorsque le pronom réfléchi n’a pas de fonction (et qu’il n’y a pas de COD), l’accord se fait avec le sujet, ici elle – féminin singulier, donc :

Elle s’est faite à l’idée.

 

(Attention, ce n’est pas Elle se l’ai fait faire, mais Elle se l’est fait faire.)

phil-en-trope Grand maître Répondu le 5 juin 2022

Ele s’est fait voler. Elle s’est fait faire. Devant un infinitif, on n’accorde pas. 

Dans les autres cas, on accorde ou pas : elle s’est faite à l’idée ; elle s’est fait  sa robe.

Prince Grand maître Répondu le 5 juin 2022

Dans elle s’est faite voler, l’infinitif est voler. Dans elle s’est fait faire, l’infinitif est faire.

Prince Grand maître Répondu le 5 juin 2022

Le verbe « faire » dans on sens plein ne fait pas exception quant à l’accord de son participe passé.
Quand il précède un verbe à l’infinitif, on l’appelle parfois semi-auxiliaire.  En ce cas le participe reste invariable.

Tara Grand maître Répondu le 5 juin 2022

Tu ne peux pas t’empêcher de répéter la réponse à la question !

le 5 juin 2022.

Je comprends mais où se trouve l’infinitif dans ces deux phrases ? N’y a t-il pas une règle d’accord avec le sens de « s' » et une histoire de pronominalisation ?

Logan Débutant Répondu le 5 juin 2022

Elle s’est faite à l’idée : elle s’est habituée à l’idée.
on accorde.
Elle s’est fait voler, elle s’est fait faire une robe.
Suivi d’un infinitif, on n’accorde pas.

joelle Grand maître Répondu le 5 juin 2022

Tout à fait d’accord pour « elle s’est fait faire » grâce à l’infinitif.

Néanmoins, pour « elle s’est fait sa robe » (sans rajouter « faire ») j’ai trouvé une explication :

 » fait ne s’accorde pas, c’est quand le mot qui désigne ce qu’elle s’est fait se situe après le verbe. Exemples : elle s’est fait une entorse, elle s’est fait des amis. Même chose dans les phrases elle s’est fait mal, elle s’est fait la malle, qui comportent une expression figée. »

« Dans certaines tournures de phrase, le participe passé fait s’accorde avec s’ (ou avec elle, ce qui revient au même), donc au féminin. Ainsi, on écrit elle s’est faite belle, elle s’est faite toute petite, elle s’est faite toute seule. On peut aussi utiliser un nom féminin singulier comme sujet du verbe : la vente s’est faite rapidement, la rencontre s’est faite en deux temps, la transition s’est faite en douceur. »

Donc le problème viendrait davantage du verbe faire ?  Le « s' » dans « elle s’est faite à l’idée » est un pronom réfléchi (il devient COD)
Alors que « Elle s’est fait sa robe », le « s' » ne renvoie pas au pronom et le C.O.D se trouve après le verbe.

Êtes-vous en accord avec cette explication ?

Logan Débutant Répondu le 5 juin 2022

oui elle s’est fait sa robe : COD après

le 5 juin 2022.

D’accord, merci beaucoup pour toutes vos réponses, je pense avoir saisi la nuance !

Logan Débutant Répondu le 5 juin 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.