Elle s’est appliquée ou appliqué

Répondu

Bonjour,

De quelle façon faut-il accorder le participe passé de « s’appliquer à » dans le cas suivant:
« Elle s’est appliquée à » ou « elle s’est appliqué à ».

Sur base de la méthode (trop) basique du changement d’auxiliaire pour l’accord des participes passés de verbes réflexif, j’aurais penché pour la première (elle a appliqué quoi? Elle-même), mais je pense savoir que cette méthode n’est pas toujours exacte.

D’avance merci.

Kion Amateur éclairé Demandé le 7 août 2019 dans Accords

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Kion, votre méthode, bien qu’approximative, fonctionne ici, on peut dire elle a appliqué qui(plutôt que quoi ?) -> elle-même, donc que le pronom s‘ (se) est COD du verbe appliquer et placé avant lui, ce qui justifie de faire l’accord : elle s’est appliquée. De façon plus orthodoxe, on peut considérer que le verbe s’appliquer est essentiellement pronominal (bien que le verbe appliquer, non pronominal, existe, s’appliquer a un sens différent de appliquer soi-même) et à ce titre on doit accorder le participe passé avec le sujet (d’autres verbes pronominaux dans ce cas : elle s’est aperçue de son erreur, elle s’est résolue à accepter, etc.)

ChristianF Grand maître Répondu le 7 août 2019

Bonjour Kion,

Le « se » n’est pas ici analysable grammaticalement comme un équivalent de cod (elle n’a pas appliqué elle-même). Le verbe « s’appliquer » est pronominal par nature ici, sans notion de réflexivité (il est essentiellement pronominal, ou, si on veut, pronominal autonome puisque le verbe éventuellement transitif change de sens en devenant pronominal).
Conjuguez comme : elle s’est appliquée, elle s’est ennuyée, elle s’est envolée, elle s’est absentée, elle s’est concentrée…
Qu’on trouve à suivre la préposition « à » ne change rien. Ce pourrait aussi bien être un complément différent : elle s’est appliquée à écrire, elle s’est appliquée en écrivant, elle s’est appliquée pendant que…
Avec un autre sens et une autre construction, vous auriez : Elle s’est appliqué une crème sur le nez. Ici « se » aurait valeur de complément indirect (« à elle »).

Juliette31 Maître Répondu le 7 août 2019

Cela date, mais je donne quand même mon point de vue.

On accorde bien. Cela devient « Elle s’est appliquée à ». Par contre, je ne suis pas d’accord avec les justifications au dessus, donc je vais donner les miennes, car je pense que cela peut être utile pour d’autres personnes qui voudront utiliser nos remarques pour d’autres verbes pronominaux.

Le verbe pronominal s’appliquer (à) n’est pas essentiellement pronominal. Essentiellement pronominal signifie que le verbe s’utilise pratiquement qu’à la forme pronominale (98% pronominal on va dire) alors que là, on l’utilise la plupart du temps sans la particule pronominale. Ex : appliquer des solutions, des procédures, etc. Donc vu qu’il n’est pas essentiellement pronominal, il fonctionne comme le verbe avoir pour savoir si cela s’accorde.

Personnellement je ne poserai pas la question avec qui plutôt que quoi, car on cherche un COD, pas le sujet de la phrase, cela devient traître de se dire qu’on peut poser la question avec qui, risque d’accorder avec le sujet et pas le COD. Donc « elle a appliqué quoi » -> « elle a appliqué elle-même » -> Le COD est placé avant donc cela s’accorde. Elle s’est appliquée à. Dans ce contexte, le sujet et le COD sont similaires.

Cela n’a pas d’incidence sur l’accord le fait d’avoir s’appliquer à, le à est un complément de phrase, il ne représente pas un COI ici.

Pour l’exemple de phrase donnée plus haut : Elle s’est appliqué une crème sur le nez
C’est bien la preuve que s’appliquer n’est pas un verbe essentiellement pronominal, car si cela avait été le cas, on aurait dû accorder avec le sujet, comme on le fait avec le verbe être. Pour moi, ce n’est pas parce qu’elle s’est appliquée à elle-même la crème (COI) que cela ne s’accorde pas, mais parce que le COD de la phrase est la crème, et qu’il est placé après

Misty Débutant Répondu le 1 août 2020

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.