Du verbe coordonner…

Doit-on écrire coordinateur ou coordonateur et coordination ou coordonation ?

lasaline Débutant Demandé le 20 novembre 2014 dans Général

Lasaline, nous vous invitons à sélectionner une des réponses apportées à votre question afin d’indiquer celle qui a votre préférence.
Pour plus d’informations : https://www.question-orthographe.fr/votez-pour-votre-reponse-preferee/

le 29 novembre 2014.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour,

Voici la définition du dictionnaire en ligne de l’Académie pour coordinateur :
« (1)*COORDINATEUR, -TRICE n. XXe siècle. Soit dérivé du radical de coordination sur le modèle du latin ordinator, « qui met en ordre », soit emprunté de l’anglais coordinator.
Personne qui coordonne. Adjt. Qui a la faculté de coordonner, qui permet de coordonner. (Voir Coordonnateur.) »

Voici maintenant la définition donnée pour coordonnateur :
« (1)*COORDONNATEUR, -TRICE n. XIXe siècle. Dérivé de coordonner.
Personne qui a la charge de coordonner diverses initiatives ou actions, de mettre de l’ordre dans des éléments dispersés. Il a été le coordonnateur des partis de la majorité. Adjt. Un rôle coordonnateur. Une activité coordonnatrice. (On dit aussi, dans un sens plus faible, Coordinateur, -trice.) »

Il est donc préférable, à mon humble avis, de recourir au terme coordonnateur.

Coordonnation, en revanche et à ma connaissance, n’existe pas. Seul coordination est correct.

Poulpette Érudit Répondu le 20 novembre 2014

Bonjour,

Comme indiqué par Larousse, la distinction entre coordinateur et coordonnateur a trait essentiellement à une question de registre. « Coordinateur est d’emploi courant alors que coordonnateur est d’usage administratif ou technique. » Les deux termes se rencontrent donc et sont corrects.

Coordonation est quant à lui effectivement un barbarisme comme l’a indiqué Poulpette.

Itello Érudit Répondu le 20 novembre 2014

Les deux mots semblent voguer de conserve depuis plus d’un siècle sans encombre, et il n’est pas sage d’en immoler un sur l’autel de la simplification.

De plus, ainsi que le souligne Alain Rey (Dict. historique de la langue française), coordonnateur est plus fort de contenu que son confrère, car induisant la notion « d’ordres donnés » en sus de la simple coordination. Dit en termes militaires, Napoléon était un grand coordonnateur, mais il avait la chance de disposer de bons coordinateurs du mouvement de ses troupes !

Dans tous les cas, il convient de bannir sans équivoque le verbe coordiner  que l’on entend ça et là : barbarisme directement importé de l’anglais…

Chambaron Grand maître Répondu le 20 novembre 2014
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.