du ou dans

Bonjour,

Que pensez-vous de cette phrase :

Il essuyait ses gouttes de sueur du revers de sa manche.

du revers est-il correct ? ou faut-il mieux mettre dans le revers de sa manche ?

Merci !

Florence Amateur éclairé Demandé le 30 mai 2019 dans Général

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

3 réponse(s)
 

du revers de sa manche est le plus correct.

joelle Grand maître Répondu le 30 mai 2019

Bonjour Florence,

quand on voit ce qu’est précisément le revers d’une partie d’un vêtement, on  a du mal à concevoir que l’on puisse s’essuyer dans un revers de manche.

« Partie

d’un vêtementd’une pièce d’habillement qui est repliée et montre l’autre face du tissu ( Repli, retroussis).Revers de manche. Revers de pantalon. 

© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

D’ailleurs, avec s’essuyer (…) revers de sa/la manche, je n’ai trouvé que cette phrase, reprise à son compte par le Wiktionnaire :
Oui, comment quelqu’un a-t-il pu entrer ici et en ressortir, répéta le vieil homme en s’essuyant le front du revers de sa manche. — (John Dickson Carr, La Chambre ardente, traduction de Maurice-Bernard Endrèbe, 1962, chapitre VI)

Cela dit, il semble que l’on puisse  s’essuyer dans un essuie-mains (TLFi) :

Emploi pronom. réfl. [Abs. ou suivi d’un compl. désignant le corps ou une partie du corps du suj.] Elle sanglota. Elle avait tiré son mouchoir, s’essuyait les yeux (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Mais. Tellier, 1881, p. 1195). Le grand-oncle patriarche (…) passait (…) pour s’essuyer une fois de plus dans l’essuie-mains de la cuisine (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 194). La dernière bouchée avalée, elle s’essuya la bouche d’un geste large (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 52).

Bref, je dirais Il  essuyait ses gouttes de sueur du revers de sa manche ou d’un revers de manche (mais le sens est un peu différent) ou avec le revers de sa manche.
 

Prince Grand maître Répondu le 30 mai 2019

Je me permets d’attirer votre attention sur le fait que l’on dit « Vaut-il mieux » et non pas « Faut-il mieux« .

Le verbe VALOIR n’est pas à confondre avec le verbe FALLOIR, dont les sens sont différents.
Vous ne diriez pas « Cela faut la peine » mais plutôt « Cela vaut la peine« .

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 31 mai 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.