Du fait de

Bonjour,

Je ne sais pas pourquoi, mais je n’arrive pas à savoir si cette phrase est correcte : « Un jour, lors d’un concours des « inventeurs de l’année », Ivan avait désigné dernier et on s’était moqué de lui du fait que ses inventions étaient fades, de son manque de popularité, de sa non-ingéniosité. »

L’emploi de « du fait que » et la continuité par « de » sont-ils corrects ? Qu’en pensez-vous ? Merci !

Naya Maître Demandé le 7 juillet 2020 dans Général
2 réponse(s)
 

Il faut choisir en effet entre les deux constructions.
Soit on subordonne : du fait que + proposition
Soit on utilise un complément du nom : du fait de + nom
—> on s’était moqué de lui du fait que ses inventions étaient fades, qu’il n’était ni populaire ni ingénieux.
—> on s’était moqué de lui du fait  de la fadeur de ses inventions, de son manque de popularité, de sa non-ingéniosité.

Mais l’emploi de « du fait que » ou  de « du fait de » est bien lourd. On écrira avec avantage :
—> on s’était moqué de lui pour ses inventions qui étaient fades, son manque de popularité,  et  d’ingéniosité.

Tara Grand maître Répondu le 7 juillet 2020

Je vous propose cette rédaction ; ainsi avez-vous le choix !

Ivan avait été désigné dernier. On s’était alors moqué de l’insignifiance de ses inventions, ainsi que de son  impopularité et de son manque d’ingéniosité.

Prince Grand maître Répondu le 7 juillet 2020

Bien plus fluide en effet Prince.

le 7 juillet 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.