« du coup »

Répondu

Bonjour,
Les discours de certaines personnes ne cessent d’être ponctués par des « du coup » que mon oreille finit par ne plus supporter.
D’où vient cette expression et surtout dans quel contexte peut-on l’utiliser à bon escient (s’il existe..) ?
Merci à vous.

Fabien_B Érudit Demandé le 2 septembre 2018 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

8 réponse(s)
 
Meilleure réponse

L’Académie s’est prononcée sur l’origine et l’usage de cette locution (voir ici).  À vous d’en faire le meilleur usage…

Chambaron Grand maître Répondu le 2 septembre 2018

Bonjour Fabien_B.

La locution « du coup » apparaît dans le CNRTL.

« Du coup. À la suite de quoi :

10. … les hasards d’une conversation avec sa mère l’amenèrent à en faire l’aveu, et le lièrent ainsi à une fantaisie de gosse, qu’il eût si facilement abandonnée, qu’il était du coup dans l’obligation de poursuivre. AragonLes Beaux quartiers,1936, p. 239. »

Il n’est pas fait mention de locution familière.

PhL Grand maître Répondu le 2 septembre 2018

Bien, merci beaucoup Phl.
C’est certainement sa répétition abusive qui m’agace :/

le 2 septembre 2018.

J’ai relu récemment dans un roman classique l’expression : « il est sûr de son coup ».
Le contexte était précis, celui d’un duel… S’il s’agit d’un duel au pistolet à vingt pas de distance, il vaut mieux savoir tirer et être « sûr de son coup ». Il me semble que la petite métaphore de l’expression « du coup » est à chercher du côté du registre balistique. Elle signifie « qui vient de ce coup, dans ce cas ». Mais je peux me tromper. Enfin, les tics de langage sont un peu pénibles en effet.

joelle Grand maître Répondu le 2 septembre 2018

Bonjour,

L’expression familière du coup signifie : à la suite de quoi ; à cause de cela

J’ai croisé dernièrement un ami, qui tout heureux de me revoir, m’a proposé de dîner avec lui. Du coup j’ai accepté avec joie cette invitation.

L’expression du coup serait-elle un vilain tic de langage ?

Un billet de Claudine Chollet

czardas Grand maître Répondu le 2 septembre 2018

Bonjour,
Du coup  est une expression familière  qui est très répandue.  Elle signifie  de ce fait, c’est pourquoi, par conséquent.
Jean a élevé la voix, du coup Pierre a vu rouge.
On entendit une détonation, du coup tout le monde s’est enfui.
Si elle s’est répandue, c’est qu’elle comble un vide, il est difficile parfois de trouver un mot ou une expression à lui substituer.
Aussitôt conviendrait peut-être, mais pas tout à fait selon moi.
Quant à son origine, il faudrait faire des recherches, je ne sais pas si on trouvera  quelque chose.

Brad Grand maître Répondu le 2 septembre 2018

Aussitôt ne convient pas car on perd le sens principal qui est la relation de cause à effet. De ce fait me semble être la meilleure formule de remplacement (s’il en faut vraiment une).

le 3 septembre 2018.

Merci à vous 🙂

Fabien_B Érudit Répondu le 2 septembre 2018

Comme vous l’avez indiqué, « Les discours de certaines personnes ne cessent d’être ponctués par des « du coup ». »

Tout est dans le « ne cessent ».
Ainsi, mes petites filles, suivant l’exemple de leur mère, insèrent des « en fait » toutes les deux phrases. Il y a eu l’époque des « si tu veux ». Et j’ai connu un collègue qui glissait un « effectivement » au début et à la fin de ses phrases. De même, « C’est pour ça », énonce régulièrement Poelvoorde  dans Au poste.

Tic ou toc ? Je penche pour le tic. Agaçant, mais à relever au moment approprié. Un art délicat, que je peux permettre avec Margot (10 ans).

e_magnin Grand maître Répondu le 2 septembre 2018

Je m’amusais également à relever les « effectivement » employés par une collègue, Je finissais par avoir le tournis à force d’aligner les barres sur mon cahier 😉
Merci à vous !

le 2 septembre 2018.

Fabien,

1. La locution  du coup n’est pas familière, elle est carrément incorrecte. Le Figaro a fait le point le 22 septembre 2017.

« ORTHOGRAPHE – La locution a peu à peu pris le pas dans nos conversations. Jusqu’à devenir un véritable tic de langage chez certains. À tort. Pourquoi est-elle incorrecte ? Comment éviter l’impair ? Le Figaro analyse la question.

C’est ce qui s’appelle une expression coup-de-poing. Avec elle, toutes les conjonctions adverbiales et locutions sont tombées. Assommées. «Du coup» s’est littéralement imposé. Partout. «On ne sort pas ce soir. On fait quoi du coup?», «il ne veut pas manger de salade, du coup je fais des haricots», etc. Les exemples sont nombreux et éloquents. Mais comment expliquer l’omniprésence de cette formule dans nos conversations? Que disait-on avant? Le Figaro fait le point.

À l’origine l’expression n’est pas incorrecte. Ainsi que nous le rappelle l’Académie française,  «du coup» peut s’employer au sens propre. Exemple: «Un poing le frappa et il tomba assommé du coup.» On la retrouve en outre, correctement utilisée pour exprimer la conséquence, «l’idée d’une cause agissant brusquement». Exemple: «Son moteur a explosé et du coup sa voiture a pris feu.» La locution, notent les sages, a pour équivalent sémantique la formule «aussitôt». En dehors de ces deux sens, «du coup» est incorrect et son emploi relève de l’abus de langage.

Ainsi est-il un non-sens de vouloir donner à la locution le rôle d’adverbe. On ne peut donc pas en faire un synonyme de «donc», «de ce fait», «par conséquent», etc. Formules pour leur part correctes et regrettablement évacuées au profit d’un français toujours plus rétréci et simplifié…

Alors tordons le cou une fois pour toutes à ce «du coup» et préférons employer des locutions, certes plus longues, mais correctes! »

(C’est moi qui ai graissé.)

Conclusion : Pour répondre précisément à ta question, l’expression du coup ne peut pas être utilisée à b on escient, sauf dans les deux cas admis parmi l’Académie française (cf. ci-dessus).

2.  En ce moment, il y a encore pire que effectivement, je crois : Voilà. 

Cordialement.

Prince Grand maître Répondu le 2 septembre 2018

« Voilà ! » : oui, bien en vogue, actuellement.

le 2 septembre 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.