Douter « de » queslque chose

Répondu

Bonjour à tous,

en toute logique, « douter de quelque chose » m’incite à écrire, par exemple, « il ne s’est pas douté d’à quel point elle lui manquait ». Or mon correcteur semble avoir une sainte horreur de ce d apostrophe. Qu’en pensez-vous?

Merci d’avance!

MamorukunBE Érudit Demandé le 15 septembre 2020 dans Général
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Simplement douter se construit avec la préposition « de » devant un substantif ou un pronom :
Je doute de cette histoire – je doute de lui
Lorsqu’il introduit une proposition, « douter » se construit avec une conjonction de subordination :
Je doute qu’il vienne – je doute s’il partira demain
Dans votre phrase c’est « à quel point » qui est la locution conjonctive de subordination :
il ne s’est pas douté à quel point elle lui manquait = il ne s’est pas douté combien elle lui manquait

J’ai souligné les propositions subordonnées conjonctives.
Vous comprendrez que la préposition « de » ne convienne pas alors.

Tara Grand maître Répondu le 15 septembre 2020

Merci énormément Tara, cela résous dès lors le problème…et donne raison à mon relecteur, grrr ^^,

le 15 septembre 2020.

Je vous en prie Mamorukun.

le 15 septembre 2020.

Votre phrase me paraît bizarre  : la succession des deux prépositions « de +à ».
C’est comme si vous disiez : « Il ne se souvenait plus de à (d’à ) quel point il l’aimait.
Donc pas d’ajout de+à ; en plus, je ne suis pas sûre que « se douter » est le meilleur verbe …

Il n’avait pas imaginé  à quel point elle lui manquait.
se douter peut être suivi par :
de … il s’est douté de la supercherie.
qu… il s’est douté qu’il était trompé

joelle Grand maître Répondu le 15 septembre 2020

Merci Joelle. Sur le fond je suis d’accord avec vous, le verbe douter n’est peut-être pas approprié. Cependant, ma question était avant tout une question de forme. Forme qui, d’ailleurs, peut certainement s’appliquer à d’autres cas similaires. Aussi, permettez-moi d’insister: comment gérer les cas « se douter de » + « à peine ». Je continue à avancer que « d’à peine » est correct, mais j’aimerais en avoir la certitude au travers de vos connaissances.

MamorukunBE Érudit Répondu le 15 septembre 2020

Excusez-moi, mais je n’ai pas vu « à peine » dans votre question…Je suis perplexe.

le 15 septembre 2020.

C’est moi qui vous dois des excuses: il s’agissait de « à quel point » et pas de « à peine » ^^, Cependant, mon questionnement reste entier 🙂

EDIT: eeeet never mind, j’ai lu la réponse de Tara qui répond en détail à la question ^^

le 15 septembre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.