double subjonctif dans une phrase avec avant que

Bonjour,

J’ai un grand doute concernant ces deux phrases:

1Il serait préférable que tu /vendre/     cette moto avant que tu /avoir/ un accident

Donc il serait préférable et avant que demandent bien l’emploi du subjonctif; dans ladite phrase à mon avis il faudrait bien utiliser le subjonctif présent pour l’un des verbes et le subjonctif passé pour l’autre; si on prend la dimension temporelle et antériorité exprimée par le subjonctif passé  c’est le verbe vendre qu’il faut mettre au subjonctif passé; or dans ce cas là j’hésite si ce n’est pas toujours le subjonctif passé pour le deuxième verbe, en fait est-ce possible? ou bien je mélange tout..

La même hésitation pour la phrase :

Mes parents aimeraient que je /finir/ mes études avant que nous /se marier/

En quelque sorte cela me rappelle l’emploi du subjonctif passé pour une action qui doit se dérouler à un moment précis.

Veuillez m’excuser pour l’ignorance, je vous serai reconnaissante  si vous m’éclaircissez la-dessus.

Bien cordialement

la_petite Débutant Demandé le 16 février 2017 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour

 Avant que est  toujours suivi du subjonctif.

Il serait préférable que tu vendes  cette moto avant que tu aies un accident.

Note:

Après que est suivi de l’indicatif.

Voir la vidéo de ce lien :

http://www.ladictee.fr/grammaire/truc_astuce_grammaire/avant_que_apres_que.htm

czardas Grand maître Répondu le 16 février 2017

Bonjour la_petite,

Pour compléter la réponse de Czardas et répondre à vos interrogations sur la concordance des temps.

La principale est « Il serait préférable », donc au conditionnel présent.
Dans ce cas, la subordonnée, qui doit être au subjonctif, se met au présent : Il serait préférable que tu vendes cette moto..

Cette subordonnée (« que tu vendes ») devient la proposition principale de la subordonnée « avant que tu aies un accident ».
Cette dernière subordonnée, également au subjonctif, introduite par « avant que »,  indique une action postérieure à celle de la proposition dont elle dépend.
Elle doit être, comme pour une action simultanée, au présent du subjonctif.

Il serait préférable que tu vendes cette moto avant que tu aies un accident.

Pour les mêmes raisons : Mes parents aimeraient que je finisse mes études avant que nous nous mariions.
cond. présent          subj. présent                                                           subj. présent

http://grammaire.cordial-enligne.fr/manuels/CONCOR.htm

PhL Grand maître Répondu le 16 février 2017

Re,

Je vous remercie bien de votre réponse, elle m’est très utile.

Bien cordialement
Elitza

la_petite Débutant Répondu le 16 février 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.