dont se méfier

Bonjour,
peut-on utiliser l’expression :

« voici la liste des aliments dont se méfier »

J’avoue que l’absence de ‘il faut’ ou ‘on doit’ me choque un peu.

testeur Débutant Demandé le 23 juin 2017 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Vous avez parfaitement raison.

Voici la liste des aliments dont il faut se méfier. (l’infinitif suit un verbe conjugué)

Se méfier est une action prudente.(l’infinitif est sujet).

Voici les aliments à éviter.(construction juste sur laquelle le rédacteur s’est calqué).

joelle Grand maître Répondu le 23 juin 2017

Je suis perplexe quant à la réponse…
D’une part, je ne trouve aucune raison « académique » de condamner l’ellipse du verbe dans la subordonnée. Ensuite, le sens n’est pas altéré. Enfin, la presse regorge de ce type de tournures avec de nombreux verbes : Les exemples dont s’inspirer, les champignons dont se méfier, les habitudes dont se moquer, Les droits dont se prévaloir, etc.
La littérature classique est en revanche avare d’exemples, sauf pour des parutions modernes (parfois pourtant soignées).
Ma conclusion serait qu’il s’agit plus là d’une question de style que de correction grammaticale. Le besoin de concision des titres d’articles dans la presse a amené ces formulations, peu utilisées dans un registre soutenu.
Je reste intéressé par des réponses documentées sur ce sujet.

Chambaron Grand maître Répondu le 23 juin 2017

Merci pour ces réponses intéressantes.

Je ne suis pas tout à fait d’accord sur le fait que le sens ne soit pas altéré. La tournure courte ne précise pas en effet le caractère obligatoire, car on pourrait vouloir dire

  • les aliments dont il faut (on doit) se méfier -> obligation
  • les aliment dont il faudrait (on devrait) se méfier -> recommandation

Même si l’on est dans la nuance, c’est bien toute l’élégance de notre langue que de permettre celle-ci. Qu’en pensez-vous?

testeur Débutant Répondu le 26 juin 2017

Si le verbe vous semble préciser une nuance, réintroduisez-le ! Si ce n’est pas le cas, vous pouvez l’omettre. Dans votre exemple, titre journalistique encore une fois, on sent peu la différence à mon sens, mais c’est affaire de goût pour le rédacteur…

le 26 juin 2017.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.