« dont », ou autre chose

Répondu

« Je vois y [sur un pont] dégoutteler les massives cages en métal précipitées dans l’Ill jusqu’à ce que mort par noyade s’en suive, avec en leur sein tous les infanticides et les parricides du paysage ayant eu le malheur de s’être fait gauler. Je m’y [sur un pont] recueille en mémoire de ces malfaiteurs dont j’aurais pu être. »

Je ne sais guère si ma formulation est correcte : « …dont j’aurais pu être » ? Pourriez-vous s’il vous plaît la valider ou bien m’en suggérer une de semblable qui le soit — correcte — ? Merci d’avance.

Je souhaite dire que j’aurais pu être [pas moi… : le narrateur !] l’un des malfaiteurs en mémoire desquels je me recueille.

Je sais qu’il est possible d’écrire, par exemple, « J’en suis ! », pour dire : « Je suis l’une de ces personnes ».

Je pense que « …dont j’aurais pu faire partie » pourrait être une solution, mais elle serait moins élégante.

« …desquels j’aurais pu être« , éventuellement ?

Je ne sais vraiment pas, et c’est ce pour quoi je fais appel à vous.

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

« dont j’aurais pu  être » convient très bien et c’est la formule la plus élégante, la plus percutante.

jean bordes Grand maître Répondu le 12 mai 2020

Bien, merci pour cette nécessaire validation, Jean Bordes.

Nonobstant Érudit Répondu le 12 mai 2020

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.