dont … l’ont…

Bonjour,

J’ai un doute quant à une phrase d’un éloge pour la remise distinction (les mots ont été remplacés, mon problème est grammatical) :
A l’architecte, qui (..) ;
au chercheur respecté, qui (…) ;
au négociateur, dont les qualités relationnelles et politiques l’ont mené à la tête de (…).

Il s’agit de la dernière phrase : je trouve qu’elle sonne faux en raison du « dont » suivi du « l’on ».  La tournure de phrase est-elle correcte ?
Merci d’avance !
Pol

polikujh Débutant Demandé le 19 février 2021 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Bonjour,
« dont » suivi du « l’onT »

Oui, c’est correct, « au négociateur, dont les qualités relationnelles et politiques (l’)ont mené (ce dernier) à la tête de […] »
Le « ont mené » est ici le passé composé du verbe « mener ».

francais Grand maître Répondu le 19 février 2021

Bonjour,
Ou : »..que ses qualités ont mené… »
Il y a bien deux pronoms, dans votre phrase, le relatif et le personnel, qui renvoient à la même personne, et c’est un peu gênant : les qualités du négociateur ont mené le négociateur…

jacour Érudit Répondu le 19 février 2021

Je vous remercie !

polikujh Débutant Répondu le 19 février 2021

La phrase correcte est :
au négociateur, que les qualités relationnelles et politiques ont mené à la tête de …
Phrase inachevée que je complète pour pouvoir en faire clairement l’analyse.
Par exemple :
au négociateur, que ses qualités relationnelles et politiques ont mené à la tête de l’entreprise, je présente mes félicitations.
Cette phrase complexe est composée de deux propositions : une principale et une subordonnée. Les deux propositions indépendantes correspondantes sont :
1 au négociateur, je présente mes félicitations
2 Ses qualités relationnelles* et politiques ont mené le négociateur à la tête de l’entreprise
En 1 « négociateur » est COI du verbe  « présenter »
En 2 « négociateur » est COD du verbe  « mener »
En subordonnant la 2 à la 1, on reprend le terme « négociateur » par un pronom relatif COD pour relier les deux propositions, remplacer le deuxième « négociateur, tout en évitant la répétition.

*J’ai remplacé « les qualités relationnelles et politiques du négociateur » par ses qualités politiques. Le possessif « ses » étant un procédé de reprise utile ici pour éviter qu’on se perde dans les pronoms.

Tara Grand maître Répondu le 20 février 2021

Votre phrase en caractères gras (la phrase correcte officielle?) ne reprend pas le possessif « ses » que vous préconisez par la suite,  et que je suggérais, d’ailleurs.

le 20 février 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.