Dont le fondement sont (est) les droits de l’homme

Répondu

Bonjour,

Faut-il utiliser le verbe être au pluriel ou au singulier dans cette phrase : « La convention européenne des droits de l’homme dont le fondement sont (est) les droits de l’homme » ?

 

J’ai entendu notre président de la République la mettre au pluriel.

Qu’en dites vous ?

Merci d’avance.

Guillaume

guillaume92 Érudit Demandé le 31 octobre 2017 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Ce type de phrase pose des problèmes de perception par le lecteur (ou l’auditeur) selon l’ordre des mots. Pour l’accord, il faut en revenir à distinguer le sujet apparent du sujet réel.
Ici, ce sont bien « les droits de l’homme » (réel) qui sont « le fondement » (attribut) de la convention et non le contraire.
Le mieux est de reformuler la phrase dans une syntaxe plus naturelle : « La convention européenne dont les droits de l’homme sont le fondement. »

Chambaron Grand maître Répondu le 31 octobre 2017

Merci Chambaron

guillaume92 Érudit Répondu le 31 octobre 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.