dont/duquel

Bonjour,
je suis en désaccord avec un ami sur l’emploi du relatif dans cette phrase :

« Mon âme est une souillure de laquelle par réflexe quiconque s’éloigne. »

Je lui suggérais de remplacer « de laquelle » par « dont » car il me semble que « dont » s’emploie avec des verbes construits avec « de », ce qui est bien le cas ici : on s’éloigne de quelque chose.
J’ai lu également que « de laquelle » s’employait avec des locutions prépositives et lui ai expliqué qu’il pouvait l’utiliser dans une tournure comme « mon âme est une souillure près de laquelle les gens ne demeurent pas ».

Lui me rétorque que « de laquelle » est correcte mais littéraire.

Ai-je tort ?
Très bonne soirée.
Illys

Illys Amateur éclairé Demandé le 4 mars 2022 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

dont signifie, entre autres, duquel, de laquelle, donc de laquelle convient très bien.

dont ne s’emploie pas avec la préposition de.

jean bordes Grand maître Répondu le 4 mars 2022

Illys a écrit : il me semble que « dont » s’emploie avec des verbes construits avec « de », Elle n’a pas dit que dont s’employait avec « de ».
Elle a raison : la personne dont je parle (<<je parle de cette personne)

le 5 mars 2022.

Merci Jean mais je suis un peu perdue. J’ai trouvé un lien explicitant la différence d’emploi entre les deux prnoms relatifs  :
chrome-extension://efaidnbmnnnibpcajpcglclefindmkaj/viewer.html?pdfurl=https%3A%2F%2Foraprdnt.uqtr.uquebec.ca%2Fpls%2Fpublic%2Fdocs%2FGSC2213%2FF1945959928_Les_pronoms_relatifs_Dont_ou_Duquel__de_laquelle__etc._.pdf&clen=41844

Illys Amateur éclairé Répondu le 4 mars 2022

Il y a une concurrence entre duquel, dont et de qui, quand ils peuvent s’appliquer…

Beaucoup de grammairiens disent que dont tend à remplacer duquel et de qui.

Si personne ne t’a répondu, je sortirai mon «  Bon usage » demain.

Prince Grand maître Répondu le 4 mars 2022

Académie française  : DONT :

« II.

 Exprime aujourd’hui les divers rapports sémantiques marqués par la préposition de et correspond à de qui, duquel, de laquelle, desquels, desquelles, de quoi.

 

1. Complément d’un nomCette ville dont j’ai admiré les plus beaux monuments. Cet homme dont le mérite est grand.

 

2. Complément d’un pronom indéfini. C’est un spectacle dont je n’ai rien vu. Les livres de cet auteur, dont quelques-uns sont en réimpression.

 

3. Complément d’un adjectifLa jeune fille dont il était amoureux consentit à l’épouser. C’est un résultat dont il peut être fier. Voilà les élèves dont le professeur se déclare satisfait.

 

4. Complément de verbes à construction indirecte. L’homme dont on parle. La mission dont on nous a chargés. Le projet dont je vous ai entretenu.

 

5. Complément d’agent d’un verbe passif. Ses ennemis, dont il était haï, le craignaient cependant.

 

6. Complément circonstanciel de matière, de manière, etc. L’argile dont cette amphore est faite commence à s’effriter. La façon dont il avait parlé déplut.

 

7.Spécialement. Avec l’ellipse du verbe de la proposition relative, pour distinguer, dans un ensemble, un élément particulier. Quelques amis étaient présents, dont votre père. L’ennemi captura toute l’armée, dont le général en chef.

 

8.  Dont signifiant de quoi est toujours précédé aujourd’hui du pronom neutre ce. Écoutez bien ce dont il s’agit. Voilà ce dont je m’inquiète. Il peut, dans cet emploi, renvoyer à une proposition. Ma fille est arrivée, ce dont je suis ravi. MARQUE DE DOMAINE :DROIT. Dont acte, expression signifiant : ce dont je vous donne acte (voir Acte).

 

III. Remarques.

 

1.  Dont équivalant à de qui, de quoi. C’est un pléonasme aujourd’hui condamné que de dire : C’est de cette affaire dont je vous parle. On dira : C’est de cette affaire que je vous parle ou c’est l’affaire dont je vous parle.

 

2. En principe, dont ne peut dépendre d’un complément introduit par une préposition. Ainsi, on ne dira pas : Son fils, dont il songe à l’avenir, ou son fils, dont il se réjouit de la réussite, mais son fils, à l’avenir de qui il songe, ou son fils, de la réussite duquel il se réjouit.

 

3. L’antécédent de dont ne peut être rappelé dans la proposition relative par un adjectif possessif ou un pronom personnel. Ainsi, on ne dira pas : L’homme dont on envie ses succès ou le jardin dont on en apprécie ses ombrages, mais l’homme dont on envie les succès ou le jardin dont on apprécie les ombrages. »

 

 

 

 

Prince Grand maître Répondu le 5 mars 2022

Acad. fr., à l’origine (dont) :
« Avec pour antécédent un nom de lieu. Vieilli ou litt. Le pays dont il est exilé. L’appartement, la chambre dont je l’ai vu sortir. (Dans cet emploi, on dit plutôt aujourd’hui D’où.) »

Lequel…

(Associé aux prépositions À et De dans les formes contractées Auquel, Auxquels, Auxquelles et Duquel, Desquels, Desquelles.)

 
I. Pronom relatif.
1. En fonction de sujet, est employé à la place de qui pour éviter une équivoque ou pour produire un effet d’insistance sur la reprise de l’antécédent. Un homme s’est levé au milieu de l’assemblée, lequel a parlé d’une manière extravagante. Il possède une édition de ce livre, laquelle est fort ancienne.

▪ Dans le langage juridique. On a entendu trois témoins, lesquels ont déclaré… On a lu le mémoire de la réclamante, laquelle sollicite un dégrèvement.
2. En fonction de complément d’objet du verbe de la relative. Il fit appeler son conseiller, lequel il tenait pour très avisé. (On emploie plus ordinairement le pronom que.)
3. En fonction de complément prépositionnel du verbe de la relative.

– S’emploie obligatoirement lorsqu’il représente un nom de chose (et, dans la plupart des cas, un nom d’animal). La danse, pour laquelle il a un goût affirmé. Les dangers au travers desquels il est passé. La bienveillance avec laquelle il nous a écoutés. Les lieux auxquels sont attachés tant de souvenirs. La bête après laquelle le chien a couru.
– Lorsqu’il représente un nom de personne, s’emploie en concurrence avec qui et dont. Mon père, auquel ou à qui je dois tant. Le compagnon avec lequel ou avec qui j’ai fait route. Malheur à celui par lequel ou par qui le scandale arrive ! La personne de laquelle, de qui, dont j’ai reçu tant de bienfaits.
– Toutefois, s’emploie toujours après les prépositions Parmi et Dans. Tous ces gens, parmi lesquels je compte tant d’amis. Un homme dans lequel nous avions mis tous nos espoirs.
4. En fonction de complément déterminatif d’un nom précédé d’une préposition.

– Représente un nom de chose. Les arbres à l’ombre desquels je me suis reposé. La société à la création de laquelle il avait pris part.
– Représente un nom de personne. Son père, à la mémoire duquel ou de qui il est si attaché. Un penseur à l’œuvre duquel ou de qui je dois tant.
5.  Adjectivement. Surtout dans le langage juridique. Lequel témoin déclare que… Une dette de dix mille francs, laquelle somme sera remise au notaire.

▪ Loc. Auquel cas, dans ce cas. Je serai peut-être absent, auquel cas vous vous adresserez à mon adjoint.

II. Pronom interrogatif servant à former une question, une interrogation qui implique un choix dans un ensemble.

——————————————————————————————-
 
le 5 mars 2022.

Pour répondre à votre question : Lui me rétorque que « de laquelle » est correcte mais littéraire. Ai-je tort ?

Votre phrase : Mon âme est une souillure de laquelle par réflexe quiconque s’éloigne est de style soutenu :
– par le vocabulaire : souillure – quiconque
– par la syntaxe : complexe
« de laquelle » est ici  plus soutenu que « dont » mais tout à fait en harmonie avec l’ensemble de la formulation. Je ne dirai pas qu’il est littéraire.
Gardez « de  laquelle » qui donne (de plus) un rythme à votre jolie phrase.

Tara Grand maître Répondu le 5 mars 2022

Merci beaucoup Prince et Tara pour vos explications claires et détaillées. Vos ressources m’aident beaucoup.
Je vais les garder au chaud.

Illys Amateur éclairé Répondu le 5 mars 2022

Parfait !

le 5 mars 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.