PLEASE, someone has a few seconds to help me??? Does « plain croissant » exist comme expression/nôm en français et est-ce que ces phrases sont correctes ??

Répondu

Les croissants au beurre ne font pas seulement un parfait petit déj en combinaison avec un bon café et du jus frais. Avec fromage bleu et des figues toastés, ils peuvent être utilisés pour faire un très bon brunch vite préparé, ou bien un dîner léger à côté d’une salade aux noix. 

Aussi très bien accompagné d’un verre de champagne;

(it is a comment to a photo of croissants with blue cheese and figues toastés)

Eva Débutant Demandé le 6 mai 2016 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Pour la traduction de « Plain croissant »  je vous suggère « Un bon petit croissant« .
Précision : petit-déjeuner comporte un trait d’union.
Il est souhaitable d’éviter les répétitions et les verbes « pauvres », comme « faire » par exemple.
D’ailleurs, on ne peut pas dire que les croissants « font » un petit-déjeuner ou un brunch, c’est impropre…

Ma proposition de texte :
Le croissant au beurre, délice du petit-déjeuner, est également la viennoiserie idéale pour accompagner un bleu d’Auvergne et des figues rôties.  Un vrai régal, que l’on peut agrémenter d’une salade aux noix et d’une coupe de champagne, pour un brunch ou un repas léger, original et savoureux.

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 8 mai 2016

Bonjour,

« Les croissants font un parfait petit-déjeuner » n’est pas un emploi impropre de « faire » au sens de « composer, former un ensemble avec d’autres éléments » ; c’est bien avec ce sens-là que « faire » est employé ici.

Concernant le petit-déjeuner et contrairement, il est vrai, au Petit Robert, l’Académie française dans la 9e édition de son dictionnaire l’écrit sans aucun trait d’union ; le Petit Larousse illustré (édition 2008) fait de même, bien qu’il mette un trait d’union au verbe « petit-déjeuner » alors que ce verbe n’existe pas selon l’Académie. Cela suffit pour écrire, selon son choix, « petit-déjeuner » ou « petit déjeuner », à condition de s’y tenir tout au long du texte concerné.

Votre traduction de « plain croissant » est acceptable, mais ne reprend pas l’idée de la simplicité du croissant exprimée par l’adjectif anglais plain et, pour cela, je préfère mon propre titre.

Je suis d’accord avec vous sur la répétition des verbes pauvres, même si votre texte, plus fluide que le mien, s’éloigne plus du texte initial, probablement la première traduction de la légende de la photo.

Au moins, Eva a-t-elle maintenant plusieurs choix !

Cordialement,

Philippe

le 8 mai 2016.

Philippe,

Je vous rappelle que ce site n’est pas un forum.
Chacun, à tour de rôle, vient donner sa réponse,  un point c’est tout.
Ici, nous n’avons, en aucune manière,  à donner notre avis sur les réponses des autres, je vous le rappelle également.
Si vraiment vous trouvez ma réponse inutile ou déplacée, vous avez à votre disposition le « vote négatif ».
Si vous trouvez ma réponse erronée, vous pouvez venir m’apporter le démenti, en présentant des propositions concrètes et argumentées.
D’ailleurs, je vous trouve assez culotté (et plutôt prétentieux) de venir me « corriger ma copie » ainsi, c’est presque risible.
Je comprendrais que vous vous permettiez certaines réflexions, si vous-même maniiez la langue avec maestria, ou si simplement vous aviez des connaissances solides en la matière… Ce qui est loin d’être le cas, apparemment.
Pourtant, je m’abstiendrai de détailler vos lacunes ici.
Je me contenterai de répondre aux critiques que vous vous permettez de m’adresser :

Le verbe « faire » est un verbe d’ACTION.
Un croissant n’est capable d’aucune action, en tout cas à ma connaissance.
Si le croissant « fait » le petit-déjeuner, à votre avis cela signifie qu’il le prépare ?

Dans le sens de « composer » dites-vous ? C’est également un verbe d’ACTION, qui signifie « poser ensemble, placer ensemble », deux autres verbes d’ACTION.
Si le croissant « compose un brunch », cela signifie qu’il  en prépare le menu, ou encore qu’il crée une mélodie appartenant à un courant musical nommé « brunch » ? »
« C’est bien avec ce sens-là  » dites-vous ? Je suppose que vous vouliez dire « dans ce sens-là » ?

« Votre traduction de « plain croissant » est acceptable » dites-vous ?
Vous distribuez les bons points, à présent ? Amusant…
Pour votre gouverne, il ne s’agit pas là d’une « traduction », mais d’une interprétation personnelle, une suggestion de titre,  cela semble vous avoir échappé, aussi…
Vous préférez le vôtre ? Je pense que personne ici n’en doute une seule seconde…

Vous comparez votre texte au mien ?
Ils n’ont pourtant rien de comparable…
De votre côté, vous vous êtes contenté de faire une traduction littérale du franglais d’Eva en un français assez discutable, où vous déformez même parfois l’idée initiale (Cf. la dernière phrase de votre proposition).

De mon côté, je me suis efforcée de satisfaire sa principale demande :
« Je veux m’exprimer en français français, c’est à dire le plus français possible, pas comme étranger »
C’est ce que j’ai proposé, contrairement à vous.
« Votre texte s’éloigne plus du texte initial » dites-vous ?
Cela prouve bien, une fois encore, que vous n’y connaissez pas grand chose, car mon texte est celui des deux qui s’approche le plus de l’idée initiale !
Il inclut toutes les idées que le texte d’Eva exprime, même celles non écrites mais faisant partie de ses demandes. J’ai simplement proposé les bons mots et les bonnes tournures, en éliminant le superflu.
Inutile de parler de « bon café et jus de fruits frais », ça n’est pas forcément le petit-déjeuner préféré de tous les afficionados du croissant au beurre : certains préfèrent le thé, d’autres le chocolat ou le lait, et le terme de « petit-déjeuner » se suffit à lui-même.
Le terme de « figues toastées » est impropre. On parle de « figues rôties ».
Inutile de préciser que c’est « vite préparé », la photo parle d’elle-même.
Enfin, ça n’est pas avec les croissants  mais avec la recette complète que l’on déguste une coupe de champagne, et non pas « un verre« , sauf peut-être à la cantine ?…

 

le 10 mai 2016.

Est -ce -que c’est phrases sont correctes  Eva . Et non frase !   

Cordialement.

Estudiantin Maître Répondu le 6 mai 2016

Merci David !! 🙂
Et les phrases – le petit texte ??? Correct ou plus des erreurs ?
(Je veux m’exprimer en français français, c’est à dire le plus français possible, pas comme étranger…)

Je vous remercie d’avance !!

Eva Débutant Répondu le 6 mai 2016

Moi je dirais oui , je ne vois aucune faute , attend un petit peu ! les maîtres de l’orthographe vont venir à ton aide.
moi ça me semble bon . pour avoir la certitude attend une heure ou deux .  ( ou peut être moins )

 Cordialement
Estudiantin Maître Répondu le 6 mai 2016

Bonsoir
Les croissants au beurre ne font pas seulement un parfait petit déj, associés (en combinaison avec) un bon café et du jus frais. Avec un fromage à pâte persillée (correspond aux fromages de couleur bleue) et des figues toastés (je ne sais pas à quoi ça correspond ! toast à la confiture de figues ?), ils peuvent être utilisés pour faire un très bon brunch vite préparé, ou bien un dîner léger à côté d’une salade aux noix.

Très bien aussi, accompagné d’un verre de champagne;
Cordialement

PhL Grand maître Répondu le 6 mai 2016

Un GRAND merci pour votre aide. Vous êtes vraiment professionnel. Vos réponses m’ont données de l’inspiration pour travailler avec le « style » de langue aussi, pas seulement avec grammaire et des simple mots. Je vous souhaite une bonne journée !

Eva Débutant Répondu le 10 mai 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.