Difficulté de ou difficulté à ?

Bonjour,

« la difficulté de définir les risques »

la phrase est-elle correcte svp ?

À quel moment « difficulté » doit être suivie de « à » ?

Cecilia Amateur éclairé Demandé le 16 août 2018 dans Général
4 réponse(s)
 

La préposition « de » est utilisée quand le complément est un substantif : « nous sommes confrontés à une difficulté d’acheminement de votre colis ».
La préposition « à » s’utilise avec un verbe : « nous avons une difficulté à acheminer votre colis ».
Pourquoi ? On voit qu’il s’agit dans le premier cas du concept de difficulté accompagné d’un complément du nom le précisant, dans le second cas d’une logique de construction globale de la phrase autour d’une difficulté concrète rencontrée.
Mais si le complément est un verbe (comme dans votre exemple), la préposition « de » est malgré tout possible si le verbe principal de la phrase est ailleurs : « la difficulté d’acheminer votre colis était due à une grève », comme « la difficulté d’acheminement de votre colis était due à une grève ». Le complément du nom est alors un infinitif, mais c’est valide, un infinitif peut obéir à la même construction qu’un substantif.
Si vous estimez dans votre phrase que « la difficulté de définir les risques » est le strict équivalent de « la difficulté de la définition des risques », vous pouvez donc utiliser la préposition « de ».
Ainsi si vous voulez dire « la difficulté de définir les risques réside dans… » alors c’est un bon usage du complément du nom, la problématique de la phrase vient ensuite. Nous parlons de l’existence d’une difficulté (« difficulté » a ici le sens abstrait de « le fait que ce soit difficile ») dont nous faisons le sujet de notre phrase en l’accompagnant d’un complément du nom.
Mais si vous voulez dire « on rencontre une difficulté à définir les risques par manque de données… » alors c’est bien la préposition « à » qu’il faut utiliser (« difficulté » n’a plus un sens abstrait mais représente le problème concret rencontré). Et « à définir les risques » ne complète pas ici le seul mot « difficulté » mais participe à la proposition globale (on rencontre une difficulté « à définir les risques » = « en voulant définir les risques »).

David91 Érudit Répondu le 16 août 2018

Spontanément en rédaction, je dirais :
J’ai des difficultés pour définir…
J’ai de grandes difficultés à définir….
J’ai rencontré des difficultés dans la définition de…
Donc pas « de ».

joelle Grand maître Répondu le 16 août 2018

Bonjour,

mais si la phrase commence par « La difficulté de définir les risques » ?

Cecilia Amateur éclairé Répondu le 16 août 2018

Je ne mettrais pas « de ».

le 16 août 2018.

Je mets « à » ?

Cecilia Amateur éclairé Répondu le 16 août 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.