dieu du Soleil ou du soleil ?

Répondu

Bonjour, je ne trouve pas de règle claire quant à l’utilisation de la capitale ou non pour la qualification d’une divinité :
– dieu du Soleil ou du soleil ?
– déesse de la Fécondité ou de la fécondité ?

Sof63 Débutant Demandé le 23 janvier 2021 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Que dit l’Ac. fr. ?

Pour Âmon-Râ, l’Académie française écrit :
«  »Les dieux de l’ancienne Égypte. Osiris, dieu des morts. Amon-Râ, dieu du soleil.« 

Toujours selon le dict. de la Compagnie : 
 Plus généralement, dans les religions polythéistes : pas de maj. à dieu et à déesse, ni au domaine du dieu , mais, bien sûr, une maj. au nom propre du dieu :
« ANTIQUITÉ GRECQUE ET ROMAINE. Les dieux et les déesses du panthéon grec, du panthéon romain. . Zeus ou Jupiter, le maître des dieux. Poséidon ou Neptune, dieu des mers, de l’océan. Au-dessus des dieux, il y avait les destins. Les dieux marins, les dieux infernaux. Les dieux de la cité, de la patrie. »
Exception : « Les douze dieux de l’Olympe ».

« Dans d’autres civilisations. Les dieux de l’ancienne Égypte. Osiris, dieu des morts. Amon-Râ, dieu du soleil. Les dieux babyloniens, assyriens. Les dieux du panthéon hindou. Les dieux celtes. Wotan, dieu du panthéon germanique. Dans la religion tibétaine, le dalaï-lama est appelé le dieu vivant. »

Conclusions :

Arthémis, déesse de la fécondité. 

Selon l’Ac. fr., l y a une règle générale. Toutefois,  certains se permettent des entorses à cette règle – comme partout.

 

Prince Grand maître Répondu le 23 janvier 2021

Grand merci ! J’avais trouvé un exemple « Mars, dieu romain de la Guerre » dans le Larousse, d’où mon doute.

Sof63 Débutant Répondu le 23 janvier 2021

Entendu Sof63. Mais en cas de divergence; il est normal de considérer que le Dictionnaire de L’Académie française prime sur le Petit Larousse, compte tenu des règlements qui régissent encore la Compagnie. 

le 23 janvier 2021.

Bonjour,
Il me semble qu’il n’existe pas de règle définitive pour trancher cette question. Vous pouvez choisir l’une ou l’autre possibilité, tant que ce choix est suivi dans l’ensemble du texte.
Ce qui est sûr, c’est que dieu et déesse s’écriront toujours en bas de casse dans ce cas.

June Amateur éclairé Répondu le 23 janvier 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.