Deux questions: accorder ou non?

Répondu

Quelle est la démocratie ayant, à ce jour, duré(e) le plus longtemps?
Est-ce qu’on part du principe qu’ici démocratie est COD, de ce fait on accorde le participé passé?

Deuxième:
Qu’est ce que l’antiparlementarisme?
Une crise et une grive grave du régime républicain français marqué(e) par:  dégradation politique et mécontentement politique.
Faut-il accorder « marqué »? Personnellement je voyais marqué comme renvoyant à antiparlementarisme (masculin), voire à régime républicain, donc ne pas l’accorder mais on pourrait croire que ça renvoie à crise et donc vouloir l’accorder? Quoiqu’il en soit est-ce que « marqué »serait une erreur?

Moi Débutant Demandé le 19 avril 2016 dans Accords

Ne confondez pas QUOIQU’IL EN SOIT et QUOI QU’IL EN SOIT.

Écrivez : Quoi qu’il en soit …

http://chouxdesiam.canalblog.com/archives/2008/08/22/10319662.html

le 19 avril 2016.
4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

« démocratie » n’est absolument pas COD et de plus, « ayant duré » s’applique à une mesure (les vingt ans qu’a duré son règne), donc pas d’accord.

Il me semble logique de renvoyer le participe passé « marqué » à « régime républicain français », plus proche et d’écrire : « […] du régime républicain français marqué par… »
Il n’est pas interdit de le renvoyer à « crise » ; j’assortirais alors (ce n’est pas une obligation) la phrase d’une virgule : « Une crise […] du régime républicain français, marquée par… »

Quant à « Une crise et une « grive » grave », je suppose que vous avez voulu écrire « Une crise et une crise grave ».

jean bordes Grand maître Répondu le 19 avril 2016

Tout à fait d’accord avec les deux réponses données pour la première phrase : « démocratie » est le sujet et « duré » est un participe passé utilisé avec l’auxilliaie avoir, donc ne s’accorde pas avec le sujet. Et quand bien même « démocratie » aurait été le COD, durer est un verbe qui s’emploie avec un complément circonstanciel qui indique la durée, on le dit intransitis et le participe passé reste invariable.

Pour la seconde phrase, je pense que « marqué » se rapporte à la « crise », car il s’agit ici d’une définition donnée au mot « antiparlementarisme » qui , selon l’auteur, correspond à « une crise » ; « du régime républicain français » est un complément du nom « crise ». On aurait pu dire « une crise, une crise grave marquée par la dégradation politique et le mécontentement politique, d’un régime républicain comme en France »

PhL Grand maître Répondu le 19 avril 2016

Bonjour,

1 ─ Ayant est le participe présent du verbe avoir. Il s’agit donc de l’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir.
Dans cette phrase la démocratie est sujet.

Quelle est la démocratie ayant, à ce jour, duré le plus longtemps? = Quelle est la démocratie qui a , à ce jour, duré le plus longtemps? ( l’emploi du participe présent évite le/l’ hiatus ─  qui a , à )

2 ─  Une crise et ? une grive ? grave du régime républicain français ──► à revoir ; je ne comprends pas ce que vous voulez exprimer. Corrigez l’énoncé de cette phrase.

Quoi qu’il en soit le sujet de la phrase est crise
marqué est attribut du sujet et s’accorde avec celui-ci.

czardas Grand maître Répondu le 19 avril 2016

Effectivement je voulais mettre grave et non grive.

Merci à czardas pour la mise au point quoique/ quoi que.
Et merci à czardas, jean bordes et PhL pour les informations.

Moi Débutant Répondu le 19 avril 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.