deux accords

Bonsoir,
Je me pose souvent cette question ; à chaque fois, j’ai des doutes. Voici les deux accords qui me posent problème :

  1. « Cela m’a doté(ou ée?) de compétences, etc. » = doté moi : COD qui est placé avant l’auxiliaire avoir donc je serais de l’avis qu’on accorde avec le COD qui est moi, en l’occurrence, une femme. Mais j’ai un doute car après, il y a « de compétences » qui est un COI. Peut-être que c’est ça qui prime ?
  2. « C’est de me voir confier(ou -ée?) cette tâche, qui m’a etc. » = on m’a confié cette tâche. Je n’ai donc pas été confiée. Je pense que c’est à l’infinitif mais je voudrais être sûre…

Merci beaucoup !

lola Maître Demandé le 1 avril 2015 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

1) Cela m’a dotée de ...: en effet, le COD est le pronom « m' »placé avant (on dote quelqu’un) et le COI -introduit par « de » est bien placé ensuite…
On accorde donc avec le COD placé avant / auxiliaire avoir

2) Je me suis vu confier cette tâche, ils se sont vu confier cette tâche : vu est invariable car le COD est placé avant (j’ai vu « me ») ; on devrait accorder car il s’agit d’un verbe occasionnellement pronominal. MAIS, et c’est très important, le COD « me » n’est pas aussi sujet du verbe à l’infinitif « confier ». En effet, l’action de confier n’est pas accomplie par « moi » mais par d’autres. 

3) Confier est à l’infinitif car c’est une action, ce n’est pas moi qui suis confiée.

==>Quand j’étais petite, j’étais confiée à mes voisins. C’est un autre sens. (je me suis vue confiée…)

joelle Grand maître Répondu le 1 avril 2015

1. « m’ » complément d’objet direct avant le verbe, on accorde : « cela m’a dotée de compétences… »
2. C’est moi qui confie et non moi qui suis confiée, donc emploi de l’infinitif : « C’est de me voir confier cette tâche qui m’a… »

jean bordes Grand maître Répondu le 1 avril 2015

Bonjour,

Bonjour,

Ce n’est pas elle qui confie, mais c’est à elle que l’on confie / donne quelque chose.

Je proposerais:
Me confier cette tâche importante m’ a redonné confiance.
ou
C’est de voir que l’on me confiait cette tâche…

czardas Grand maître Répondu le 1 avril 2015

La phrase : « me confier cette tâche m’a redonné confiance » omet selon moi un élément important… Un sujet est implicite avec l’infinitif confier, il faut donc l’expliciter dans la proposition suivante sous peine de rester dans le vague.
A  moins de supposer que « me confier » puisse être le sujet de m’a donné confiance.
Auquel cas, je serais moins affirmative…mais je tique sans réussir à me justifier…

J’ai une nette préférence pour l’expression claire d’un sujet : 
– Que l’on me confie cette tâche m’a redonné confiance.

– Me confier cette tâche fut de votre / sa part une marque de confiance.

le 1 avril 2015.

Merci beaucoup à tous pour vos réponses ! 🙂

lola Maître Répondu le 1 avril 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.