déteindre / communiquer/ projeter un regard ( point de vue)?

Répondu

Bonjour,
Je vous mets dans le contexte pour que vous puissiez comprendre ma question:
si une personne ( un candidat à l’élection présidentielle, par exemple) doit influencer les opinions des autres sur sa personne. Est ce qu’on dit: le regard que celui qui parle tente de déteindre sur l’autre ou bien ( de projeter, de communiquer à l’autre)  Selon vous quel est le mot qui convient le plus ?
Merci infiniment pour votre aide.

rianeseoul Érudit Demandé le 10 février 2021 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Je n’avais en effet pas compris le sens de votre question.

Le regard de l’autre sur celui qui parle, le regard de celui qui parle sur la façon dont il pense que l’autre le voit
, le regard avec lequel celui qui parle tente d’influencer l’autre  (celui qui écoute).

C’est ce que je vous propose.

Tara Grand maître Répondu le 10 février 2021

L’orateur joint le regard à la parole pour essayer d’être plus persuasif/pour tenter de séduire l’auditoire.

L’orateur joue des différentes facettes/expressions  de son regard pour rallier son auditoire à ses opinions.

L’orateur utilise l’expressivité de son regard pour donner plus de poids à son discours.

Prince Grand maître Répondu le 10 février 2021

Peut-être pourriez-vous écrire (ou dire) : Le regard de l’orateur tente de se faire persuasif.

Tara Grand maître Répondu le 10 février 2021

Bonjour Tara,
Je voudrais que ma phrase puisse constituer une suite logique à la citation suivante:  » L’ethos est une affaire de croisement de regards: regard de l’autre sur celui qui parle, regard de celui qui parle sur la façon dont il pense que l’autre le voit »

le 10 février 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.