Description hors dialogue.

Bonjour,

J’aimerais savoir comment écrire “Rire gras” dans mon texte. “Rire gras” ne fait pas partie du discours du personnage, il ne s’agit que de la façon dont rit le personnage:

“Au départ, ne cessait-il de répéter, il suffit d’avoir la confiance des promoteurs. Et leur argent bien sûr.” Rire gras. D’où le soin méticuleux qu’il avait apporté à la préparation de cette soirée….

Est-ce que ces mots doivent être écrits entre parenthèses, tirets? Ou sinon, puis-je les laisser en caractères ordinaires?

Je vous remercie.

Porchy8 Érudit Demandé le 2 juillet 2019 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Bonjour !

Je vous réponds aujourd’hui sans aucune connaissance « professionnelle » mais à partir des recherches effectuées précédemment (écrivant moi-même  très souvent) !

Il me semble, à moins que ce soit une approche stylistique, que le « rire gras » doit être accompagné d’une description, j’entends par là que vous devez préciser « Il émet un rire gras », par exemple. Surtout si votre texte est un roman classique (pas une pièce de théâtre dans quel cas on aurait implanté des didascalies, n’est-ce pas ?)
Pour la présentation, vous pouvez tout à fait apporter cette précision du rire gras entre parenthèse au milieu de votre réplique, si vous comptez la continuer après celle-ci.

C’est à dire :

— J’accepte votre offre (Elle émet un rire gras.) Enfin, vous voyez ce que je veux dire.

Sinon, de manière « classique », vous pouvez ajouter cette description naturellement à la suite de votre réplique en sautant une ligne.

Encore une fois, cela n’est qu’un avis (fruit de recherches)

Très belle journée à vous !

JamaisDeuxSansTrois Membre actif Répondu le 2 juillet 2019

Vous écrivez un récit, donc tout doit être rédigé. Vous n’avez pas le droit au style télégraphique, même mis entre parenthèses.
Au départ, ne cessait-il de répéter, il suffit d’avoir la confiance des promoteurs. Et leur argent bien sûr.” Il partit d’un rire gras / il ponctua ses dires d’un rire gras.
D’où le soin méticuleux qu’il avait apporté à la préparation de cette soirée….
D’où manque de précision; on ne sait de quoi découle le fait qui suit :
C’est fort de cette conviction qu’il avait apporté un soin méticuleux à la préparation de cette soirée

Seul le théâtre écrit emploie ce qu’on appelle des didascalies  qui sont des instructions données par un auteur dramatique aux acteurs sur la manière d’interpréter leur rôle ou d’autres informations pratiques.

Tara Grand maître Répondu le 2 juillet 2019

Merci. Je remarque, dans le roman Les oranges ne sont pas les seuls fruits (Éditions Points et Éditions de l’Olivier), la phrase suivante:

« Qu’est-ce que c’est que ce thé?  » (Regard glacial sur moi.)

Il s’agirait donc d’une erreur?

Porchy8 Érudit Répondu le 8 juillet 2019

Je n’ai rien lu de cet auteur.
Cependant, son style est salué comme original et maîtrisé. Je suis bien sûre qu’il ne s’agit pas d’une erreur lorsqu’elle met des indications entre parenthèses.
Voyez-vous, il y a des règles pour écrire, mais ceux qui maîtrisent la langue peuvent les transgresser. Et ce n’est alors jamais par hasard. Il s’agit de créer un effet, de trouver une forme capable de coller à une pensée, à une expérience…
En attendant cette maîtrise, il faut d’abord intégrer les règles : sinon, en général, on n’est plus dans la création mais dans l’à peu près, voire dans l’erreur.

Tara Grand maître Répondu le 8 juillet 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.