Des zéros et des un(s) ?

Répondu

Bonjour,

Ne devant pas faire l’accord sur le pluriel du nombre un, dois-je écrire « Les logiciels ne sont que des zéros et des uns. »  ?
Ou bien : « Les logiciels ne sont que des zéros et des un. »
Et, dans cette phrase, est-ce bien ainsi que cela doit être accordé :
« Le nombre 180180180 contient des huit, des zéros et des un. »

Situation déroutante, je trouve. 🙂

PatriceK Débutant Demandé le 19 octobre 2021 dans Accords

En fait, elle signifie quoi votre phrase ?
Il me semble que la définition d’un logiciel est un peu différente….

le 19 octobre 2021.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Belle cacophonie dans les réponses !
C’est compréhensible puisque les autorités « académiques » qui prétendent gérer notre langue ne sont pas fichues d’élaborer des règles simples et cohérentes. De plus, elles ont toujours méprisé la typographie, qui joue un rôle dans le cas présent qui est une question de graphie, de pure écriture.
Quel que soit le mot concerné, il y a confusion entre l’adjectif numéral (par nature invariable) et le nom associé qui est en fait un autonyme : substantif (donc nom accordable) ne désignant que lui-même. Cette notion linguistique semble inconnue de l’Académie (qui n’a pas de linguistes). Or un autonyme s’écrit en italique, notion que l’Académie (qui n’a jamais employé un seul typographe) semble incapable de manipuler.
On confond donc joyeusement « les quatre cartes que j’ai » et « les cartes que j’ai représentent des quatres ». Dans le second cas, il s’agit d’un nom désignant le signe figurant sur la carte, pas le nombre quatre lui-même. Il devrait donc s’accorder, mais les immortels se sont emmêlés les crayons (il n’y a pas non plus de mathématiciens chez eux).
Cela n’est évidemment pas propre aux chiffres écrits. Comparez :
– Il n’a pas arrêté de distribuer des saluts à tout la monde.
– Il n’a pas arrêté de distribuer des salut à tout la monde.
Dans la seconde phrase, l’italique désigne un autonyme, une citation, marquée à la lecture orale par un léger changement d’intonation.
Dans votre cas précis, vous avez donc le choix entre deux injonctions contradictoires :
– Le nombre 180180180 contient des huit, des zéro et des un. (version Académie, illogique)
– Le nombre 180180180 contient des huits, des zéros et des uns. (version Chambaron logique)
Dans les deux cas, en revanche, vous êtes sûr d’avoir des commentaires…

,

Chambaron Grand maître Répondu le 20 octobre 2021

Merci Chambaron pour la clarté e vos explications.

le 21 octobre 2021.

Merci à tous pour vos réponses !
Merci Chaudron : votre explication confirme ce que j’en déduisais, mais le démontre de façon claire.
Joelle : la phrase n’est qu’un exemple pour l’utilisation de ces nombres.

PatriceK Débutant Répondu le 20 octobre 2021

Je dirais : Les logiciels ne sont que des zéros et des uns ou des 0 et des 1.

Prince Grand maître Répondu le 19 octobre 2021

« Un » est un nom puisque précédé d’in déterminant (des uns). L’accord se fait normalement.

Tara Grand maître Répondu le 19 octobre 2021

Merci pour vos réponses !
Mais pourtant huit, même précédé d’un déterminant, reste invariable.
Dans la seconde phrase, on doit donc écrire :  » Le nombre 180180180 contient des huit, des zéros et des uns. » ?
Du coup, dans quels cas concrets « un » est invariable en nombre comme indiqué par la règle disant qu’il ne s’accorde qu’en genre ?

PatriceK Débutant Répondu le 19 octobre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.