Des quelque cent accusés que j’ai eu à défendre

Bonjour à tous,
Dans la phrase ci-dessus, je n’accorderais pas le participe « eu » avec « les accusés » en me disant « j’ai eu à défendre les accusés » et donc que le COD « les accusés » complète l’infinitif  « défendre ». Fais-je fausse route ?
Merci à vous pour vos retours.
Fabien

Fabien_B Érudit Demandé le 2 septembre 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

En raison de la présence de la préposition intercalée entre le participe passé et l’infinitif, vous devez accorder avec le Cod si celui-ci est placé avant et s’il se rapporte au participe.
Dans votre phrase, on ne peut pas dire : vous avez eu cent accusés, donc je n’accorde pas.

joelle Grand maître Répondu le 2 septembre 2018

Merci ! C’est évident dit ainsi.
Bonne journée.

le 2 septembre 2018.

Autre exemple à l’appui :
Voici une circonstance que nous avons oublié de mentionner. Pas d’accord avec circonstance.

le 2 septembre 2018.

Pour ce dernier exemple, je trouve plus facile de se dire « nous avons oublié de mentionner une circonstance » ; cela permet tout de suite de voir que le COD complète l’infinitif. Sinon, « nous avons oublié une circonstance » me semble moins fautif que « vous avez eu cent accusés ».

le 2 septembre 2018.

Pour moi, j’ai besoin de plus d’explications, car « j’ai eu à défendre » ressemble furieusement à « j’ai dû défendre ».
Et partant, accusés est COD de défendre.

Donc, eu devrait être invariable : « Des quelque cent accusés que j’ai eu à défendre »

le 2 septembre 2018.

e_magnin,

On est d’accord avec toi : cf. le message de Joëlle (pas d’accord de eu).

Ici, on est en présence du cas de l’accord éventuel du part. passé conjugué avec avoir suivi d’un infinitif (précédé ou non d’une préposition).

Règles générale 
La règle générale (il y a des cas particuliers) est la suivante : Le participe passé suivi d’un infinitif s’accorde avec le C.O.D. qui précède (s’il en existe un) quand l’être ou la chose désigné par ce complément fait l’action exprimé par l’infinitif (que ce dernier soit ou non précédé d’une préposition). 

Application
Des quelque cent accusés que j’ai eu à défendre.  Quelque cent accusés , dont on peut penser qu’il est C.O.D. , ne fait pas  l’action de défendre (= ce ne sont pas les accusés qui défendent ; ce sont les avocats) ==> part. passé eu  invariable. 

Référence :   Cf. par ex. L’accord du participe passé, Grevisse, Briet, De Boeck supérieur, 2012, p. 116 et 117. 

Cordialement
                                                                                        

Prince Grand maître Répondu le 2 septembre 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.