Des clins d’œil et d’yeux / quelque

Répondu

Bonjour,

1) J’ai vu que « clin d’œil » pouvait avoir deux formes au pluriel. Selon que l’on parle d’un ou de deux oeils. Qu’en pensez-vous ?
Des clins d’yeux
Des clins d’œil

2) Je n’arrive pas à me décider sur l’emploi de l’indicatif ou du subjonctif dans cette phrase. Après « je m’étonne » il faut du subjonctif, mais le faut-il également sur le second verbe ?
– Je m’étonne que des gens ne comprennent pas que la séquence a (ait) été pensée

3) Faut-il accorder « soit » au pluriel dans la première phrase ? Je ne trouve pas d’exemples dans cette tournure. Dans la deuxième, qu’est-ce qui justifie le singulier dans la deuxième phrase ? J’aurais plutôt tendance à l’écrire au pluriel comme dans la troisième.
– Quelques convictions que ce soit(ent)
– Quelque vaisseau perdu jetait son dernier cri
– Quelques vaisseaux perdus jetaient leur dernier cri

Merci de nouveau

Tony Grand maître Demandé le 21 avril 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Tony,

1) le Petit Larousse donne comme pluriel des clins d’œil (avec œil au singulier), ce qui paraît logique puisqu’en en principe on fait un clin d’œil en fermant un seul œil. On pourrait dire par contre des clignements d’yeux parce qu’on cligne généralement des deux yeux (lorsqu’on passe brusquement de l’ombre à la lumière par exemple). Il est possible d’écrire des clins d’yeux (en considérant que si plusieurs personnes font un clin d’œil il y a plusieurs yeux) mais ce n’est guère usuel.)

2) on met normalement le subjonctif après comprendre ou ne pas comprendre (au sens de comprendre pourquoi) : je ne comprends pas qu’il ne soit pas venu ; après ce qu’on lui a dit, je comprends qu’il se soit vexé !

3) Il semble d’après la BDL qu’on puisse utiliser les deux formes (que ce soit ou que ce soient). Personnellement j’aurais une préférence pour le pluriel qui me paraît plus homogène : quelques convictions que ce soient.

L’adjectif quelque(s) est utilisé ici dans deux sens différents : dans la deuxième phrase, quelque vaisseau signifie un certain vaisseau ou un vaisseau quelconque (indéfini). Dans la troisième, quelques vaisseaux signifie plusieurs vaisseaux.

ChristianF Grand maître Répondu le 21 avril 2018

Merci pour toutes ces indications Christian 🙂

le 21 avril 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.