de la cuisine fait maison ou de la cuisine faite maison

Bonjour,
Je voudrais savoir si l’on peut accepter les deux propositions suivantes :
de la cuisine fait maison et/ou de la cuisine faite maison.
Cordialement

taratonga Débutant Demandé le 22 août 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

8 réponse(s)
 

Bonjour Taratonga, qu’il soit épithète (comme dans ce sont des plats faits maison) ou attribut (comme dans toute notre cuisine est faite maison), le participe passé fait doit s’accorder en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie. Je pense que l’erreur des personnes qui rédigent ce genre de mention vient de l’habitude de voir associé le terme « fait maison » avec des pronoms indéfinis, comme « Ici, tout est fait maison » ou « C’est du fait maison » — et même souvent « Fait maison » tout court…

ChristianF Grand maître Répondu le 22 août 2018

« fait » est participe passé, il s’accorde en genre et en nombre, c’est tout.

jean bordes Grand maître Répondu le 22 août 2018

Bonjour taratonga.
SI vous parlez d’une cuisine aménagée en maison.
Dans ce cas, la cuisine est faite maison, une cuisine faite maison.
Si vous voulez dire que la cuisine sert de maison.
Dans ce cas, la cuisine est sujet du verbe faire, au présent de l’indicatif: la cuisine fait maison (fait office de maison)
En principe, il n’est possible de se prononcer sur l’orthographe, les accords, les conjugaisons, les concordances… que s’il y a une phrase complète, claire et correctement construite.
Cordialement

Brad Grand maître Répondu le 22 août 2018

Je pensais plutôt à la cuisine en tant que nourriture. Certains restaurants indiquent sur leur ardoise « cuisine faite maison » ou « cuisine fait maison ». C’est dans ce contexte que je m’interrogeais sur l’accord ou non du participe passé. On dit fréquemment que « c’est du fait maison », est-ce invariable pour autant ? L’accord avec « cuisine » semble aussi logique. D’où mes doutes …

taratonga Débutant Répondu le 22 août 2018

Taratonga, je me suis donc mépris sur le sens de votre phrase.
Maintenant  que vous avez clarifié le sens, je peux vous répondre.
Il s’agit donc de préparations culinaires mijotées à la maison (à la manière de ce qui se fait à la maison, soignées comme à la maison….).
Dans ce cas : « cuisine faite maison »  me parait être la seule forme  » comestible », car « cuisine fait maison » passerait mal, mais encore une fois, on ne peut pas disserter sur 3 mots peints sur une pancarte.
Mais vous avez évoqué aussi l’expression: « c’est du fait maison ». Dans ce cas, nous sommes en présence d’une expression impersonnelle,  c’est fait maison, c’est fait à la maison, c’est fait à la manière de… Dans ce cas, c’est invariable, ça s’écrit sans e.

Brad Grand maître Répondu le 22 août 2018

Accord avec Christian F pour accorder en genre et en nombre fait maison.

Je voudrais  étayer notre manière de voir.

1. Il n’est pas inintéressant de de constater que le code de consommation  indique :

« Article L122-20 Un plat  » fait maison  » est élaboré sur place à partir de produits bruts.
Des produits, déterminés par voie réglementaire, peuvent entrer dans la composition des plats  » faits maison «  après avoir subi une transformation de leur état brut nécessaire à leur utilisation.
Les modalités de mise en œuvre de la mention  » fait maison « , les conditions d’élaboration des plats  » faits maison « , notamment les cas dans lesquels le lieu d’élaboration peut être différent du lieu de consommation ou de vente et celles permettant au consommateur d’identifier les plats  » faits maison «  et ceux qui ne le sont pas, sont précisées par décret.

[…]

Article D 122-1

I.-Un produit brut, au sens de l’article L. 122-20, est un produit alimentaire cru ne contenant, notamment à l’occasion de son conditionnement ou du procédé utilisé pour sa conservation, aucun assemblage avec d’autre produit alimentaire excepté le sel.

II.-Peuvent entrer dans la composition des plats “ faits maison ” les produits suivants : […] »

2. Si aucun des grands dictionnaires actuels (GR, Ac., TLFi) ne traite de la question, le Wiktionnaire admet l’invariabilité et l’accord.
  
3Surtout, selon Le français correct (Maurice Grevisse et Michèle Lenoble-Pinson, De Boeck supérieur, collection « Grevisse Langue française », p. 177), dans l’expression fait maison, fait varie. Et cet ouvrage illustre son propos par l’ex. suivant : Chocolats faits maison. 

Ma conclusion : a.Pour ma part, je pratique et recommande (notamment à mes étudiants, lorsque la question se pose)  l’accord de fait, qui m’apparaît le plus logique et qui est conforme à l’excellent dictionnaire des difficultés précité. ==> cuisine [quand ce n’est pas une pièce !]  faite maison, plats faits maison, tarte faite maison. Mais, bien sûr : la mention « fait maison » (cette mention n’est pas faite maison !). De même, comme cela a été écrit supra : C’est fait maison. 
b. On peut dire (c’est écrit dans le code de la consommation et ailleurs) : chocolats maison, tarte maison…

 

Prince Grand maître Répondu le 22 août 2018

Merci à tous les quatre.

taratonga Débutant Répondu le 22 août 2018

On peut résumer la réponse à la question de Taratonga.
-Quand cela est dit de façon impersonnelle ou indéfinie, « c’est fait maison », c’est du fait maison », « c’est du cousu main », fait est invariable, de toute façon, dans la solitude où il est plongé,  il n’a ni à qui, ni à quoi s’accorder.
-Quand fait est  attribut ou épithète   » la cuisine est faite maison »,  » cuisine faite maison », gâteaux faits maison », fait s’accorde comme un banal adjectif qualificatif ou participe passé.  Dans ce cas aussi, il n’a pas le choix.

Brad Grand maître Répondu le 22 août 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.