« de fiction » ou « fictif »

Bonjour,

Quelles sont les différences entre les deux tournures suivantes : Un personnage de fiction et Un personnage fictif.
Le sens est-il le même ? Y a-t-il une nuance ? Que dois-je privilégier selon les contextes ? Je me pose la même question pour les tournures opérations de régulation et opérations régulatrices.

Merci d’avance pour vos réponses.

AxelP4 Débutant Demandé le 17 octobre 2021 dans Question de langue

Question pertinente.

le 18 octobre 2021.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Dictionnaire de l’Académie française, fictif
« Spécialement. Qui appartient à un récit de fiction. Personnage fictif. »

Prince Grand maître Répondu le 18 octobre 2021

Un personnage de fiction est un personnage inventé pour la narration (un héros ou une héroïne) : Madame Bovary, James Bond, … ou qui sort de notre imagination. C’est le terme employé ; ou alors un personnage qu’il faudrait inventer pour les besoins d’un scénario.  On sait que la personne n’existe pas mais elle peut aussi représenter un type humain.
Un personnage fictif ? Je dirais que cela peut avoir le sens d’usurpation d’identité ; par exemple, un imposteur ou un séducteur va se faire passer pour quelqu’un ; ou alors on va jouer un rôle et s’inventer un personnage, pour amuser un enfant par exemple…
je m’interroge sur le sens que l’on peut y mettre, en tous cas, l’expression est moins usitée que la précédente.

De même, pour « opérations régulatrices ou correctrices », l’adjectif qualifie l’opération, alors que le nom commun va qualifier l’action avec une nuance de généralisation « opération de régulation », même en dehors de toute réalisation.
C’est difficile à justifier mais j’emploierai plus spontanément « de régulation » sans vous dire que l’autre ne va pas.

joelle Grand maître Répondu le 18 octobre 2021

Pour le choix entre « de fiction » et « fictif » :

Fiction peut avoir le sens de : Création imaginaire, souvent anecdotique, dans une œuvre artistique, littéraire ou cinématographique le plus souvent, constituant un code de lecture entre le créateur et son public. TLF

Dans le cas où « fiction » a cette acception,  les personnages de fiction sont un certain type de personnages fictifs ou encore : Les personnages fictifs incluent les personnages de fiction.
Si bien qu’alors les deux formulations ne sont pas équivalentes.  Il faut donc voir le contexte.

Pour ce qui concerne la différence de sens entre opérations de régulation et opérations régulatrices., là aussi il faut prendre en compte les différentes acceptions du nom. Contexte encore !
———-
Pour généraliser :
les compléments de nom sont toujours relationnels alors que les adjectifs peuvent être qualifiants
Ainsi : un personnage de fiction : l’expansion « de fiction » indique la relation du personnage à la fiction alors que « fictif » qualifie le personnage.
Ainsi, si on ne peut pas dire un personnage très fictif ou un fictif personnage (cette impossibilité caractérise l’adjectif relationnel) on peut néanmoins dire le personnage est fictif  et fictif, ce personnage est cependant crédible. (cette place d’attribut et cette possibilité de déplacement sont des particularités des adjectifs qualificatifs).

Un même adjectif peut appartenir à l’une ou l’autre des catégories, selon son contexte d’emploi :

Cette espèce appartient au règne animal. (« qui a rapport à l’animal » → adjectif relationnel)
Son comportement est très animal. (« qui en l’homme est propre à l’animal » → adjectif qualificatif
Le Robert
Tara Grand maître Répondu le 18 octobre 2021

Merci de vos réponses.

AxelP4 Débutant Répondu le 18 octobre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.