David

Bonjour, ce n’est pas une question d’orthographe mais plutôt de vocabulaire.
Le nom commun « anonyme » est de plus en plus utilisé par les médias dès lors qu’il s’agit d’évoquer un groupe de personnes composé d’une part de célébrités et d’autre part de personnes de type vous et moi… donc des « anonymes ».
Exemple : « De nombreux anonymes sont également venus lui rendre hommage »…
Autre exemple, la page Wikipedia consacrée à Fort Boyard systématise cette utilisation pour désigner les candidats du jeu qui ne sont pas des célèbrités.
Personnellement ça me hérisse à chaque fois, car selon moi la notion de « anonyme » implique une volonté d’une personne de dissimuler son nom (ce qui n’est pas le cas dans le premier exemple), ou le fait d’ignorer le nom d’une personne (ce qui n’est pas le cas dans le deuxième exemple).
S’agit-il selon vous d’une mauvaise utilisation du terme ? Et surtout, quel autre terme serait à utiliser pour désigner le contraire d’une célébrité ?
Merci 🙂

Davidero Débutant Demandé le 22 août 2022 dans Question de langue

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

3 réponse(s)
 

Les médias modernes ne sont vraiment pas des références pour la clarté de la langue et les abus y sont légion.
Le substantif anonyme devrait se limiter à qualifier les personnes dont l’identité n’est pas connue, quelle qu’en soit la raison. « Identité » est une notion plus large que celle de nom (patronyme) et le fait de montrer son visage lève l’anonymat puisqu’on peut reconnaitre l’individu. À l’inverse, un message signé d’un nom d’emprunt (ou un compte bidon sur un réseau social) est anonyme puisque rien ne permet d’identifier l’émetteur physique.
Dans vos exemples, qualifier d’anonymes des participants à un jeu est abusif car ces personnes sont identifiables. Pour s’opposer  au terme célébrité, on peut recourir à diverses locutions selon le contexte, mais il n’y a pas de terme unique, sauf peut-être inconnu(e) assez polyvalent.

Chambaron Grand maître Répondu le 22 août 2022

Le fait de dissimuler son nom ne date pas d’hier…

Prince Grand maître Répondu le 22 août 2022

Bonjour Davidero,

Dans le premier cas, l’usage de « anonyme » est correct (voir ci-dessous la définition du dictionnaire de l’Académie) : effet de foule, même si les personnes présentes sont identifiables, elles ne sont pas identifiés, par opposition aux célébrités, elles sont en effet des anonymes (= des gens ordinaires). Dans le second, cet emploi me parait en effet un peu limite : petit groupe dont les membres sont bien identifiés et nommés + leur participation à un jeu télévisé les fait sortir de leur banalité, les distinguent du commun, leur fait même connaître le fameux quart d’heure (et un peu plus) de célébrité.

«☆3. Qui ne se distingue en rien du commun […] Subst. Un, une anonyme, une personne qui se confond parmi ses semblables »

souriceau Maître Répondu le 22 août 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.