Dans la phrase « Merci à X et Y qui n’ont pas ménagé leurs efforts », est-ce que « ménagé » doit prendre un « s » ?

Bonjour,
Dans la phrase « Merci à X et Y qui n’ont pas ménagé leurs efforts », est-ce que « ménagé » doit prendre un « s » ?
(je sais bien que « le participe passé ne s’accord pas avec l’auxiliaire avoir sauf si le COD est placé avant le verbe » mais une amie ayant fait une prépa littéraire m’avait dit une fois que si « qui » était l’antécédent du COD, ça devait s’accorder… Mais ici, est-ce que « qui » est un pronom relatif (nature) et un antécédent du sujet (fonction) ?? (je suis assez perdue)

Nebuleuse Débutant Demandé le 26 décembre 2016 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonsoir Nebuleuse,

« Merci à X et Y qui n’ont pas ménagé leurs efforts »

Le participe passé formé avec avoir s’accorde avec le COD si celui-ci est placé avant l’auxiliaire.

On recherche donc le COD : X et Y n’ont pas ménagé QUOI ? leurs efforts. Leurs efforts est donc le COD, placé après l’auxiliaire, il n’y a donc pas d’accord.

QUI n’a pas ménagé leurs efforts ? qui , pronom relatif mis pour X et Y, qui sont donc les sujets du verbe et qui n’interviennent pas dans l’accord du participe passé construit avec l’auxiliaire avoir.

Cordialement.

PhL Grand maître Répondu le 26 décembre 2016

Merci beaucoup PhL !
Bonne soirée à vous !

Nebuleuse Débutant Répondu le 26 décembre 2016

Une autre approche est également envisageable,, et ce sans avoir à manier explicitement des notions grammaticales (comme le COD).

Vous pouvez chercher à révéler les rapports entre les mots.
À cette fin, la question suivante permet en particulier d’identifier aisément les rapports du verbe avec son sujet ou son complément d’objet (s’il existe) :

Si la phrase à examiner est :

– « Merci à X et Y qui n’ont pas ménagé leurs efforts »

*

Deux questions simples peuvent être posées ici :

*

1) « Qui est-ce est (ou a été) ménagé ? »

Réponse : personne .
Il n’y a donc ici pas d’accord envisageable en ce qui concerne les personnes potentiellement invocables pour examiner la possibilité de l’accord.

*

2)  « Qu‘est-ce qui est (ou a été) ménagé ? » :

Réponse : les efforts.

C’est-à-dire que X et Y n’ont pas rechigné à la tâche, ils ou elles n’ont pas économisé leurs forces (leurs efforts).

*

La règle en vigueur aujourd’hui veut qu’on n’accorde pas le verbe (ici le « ‘participe passé ») dès lors que la réponse à la question n°1 ou à la question n°2 (c’est l’une ou l’autre en général) se trouve après le verbe (c’est-à-dire ici après le « participe passé »).

*

Cette règle paraît simple. Elle soulève cependant bien souvent de réelles difficultés, même, voire surtout, pour les experts de la langue.

Scriba Maître Répondu le 7 janvier 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.