Cueilli ou cueillie ?

Répondu

Bon dimanche à tous. Dans ma poésie je dois écrire « à l’arbre de l’amour une pomme ai cueilli » ou « à l’arbre de l’amour une pomme ai cueillie » ?

Rose Débutant Demandé le 27 janvier 2019 dans Accords
8 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonsoir Rose.

Ici le participe passé est employé avec l’auxiliaire avoir. Il faut donc rechercher si’il existe un C.O.D. *placé avant ce participe. Pour cela, je pose la question (j’) ai cueilli quoi ? Réponse : une pomme. Un C.O.D. (pomme) existe et est donc placé avant le participe passé. Il convient donc d’accorder en genre et en nombre cueilli avec pomme. ==> cueillie.

* Complément d’objet direct

Bonne chance pour votre poème. 🙂

Prince Grand maître Répondu le 27 janvier 2019

« À l’arbre de l’amour, une pomme ai cueilli » est une tournure poétique de « À l’arbre de l’amour, j’ai cueilli une pomme« .
Je comprends votre interrogation,  car ici le C.O.D. est placé avant l’auxiliaire avoir. Pourtant on n’accordera pas en genre le PP.

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 27 janvier 2019

Joëlle,  ce cas illustre ce que je viens de vous écrire dans un commentaire sur l’emploi totalement infondé du vote négatif (et du reste aussi du  vote positif !). 

Bonne soirée. 

le 27 janvier 2019.

Pourquoi ne doit-on pas accorder le PP avec le COD placé avant ? une licence poétique ?

le 27 janvier 2019.

Bonsoir,
Je rejoins l’avis de Prince. Il faut accorder le participe si le COD est placé avant lui. Ce qui est le cas dans votre exemple, que ce soit une tournure poétique ou pas n’y change rien.
Écrivez :
– À l’arbre de l’amour une pomme ai cueillie

J’avais déjà posé ce genre de question à Patrick Vannier de l’Académie française, car les avis étaient partagés sur le site concernant une question proche de la vôtre. Ci-dessous ma question et sa réponse. Sa réponse laisse une certaine marge de manœuvre. Cependant, les poésies ne sont pas exemptes des règles grammaticales.

« Bonjour Monsieur,
J’ai de nouveau deux questions à vous soumettre.

A. Bien que maîtrisant l’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir dans son « usage classique » (selon la place du COD), j’ai un doute en ce qui concerne les phrases que j’aurais tendance à qualifier de « poétiques », c’est-à-dire quand les groupes de mots sont inversés.
Par exemple, doit-on écrire « des pommes tu as mangées ou des pommes tu as mangé » « quelques citations je vous aurais bien proposées ou quelques citations je vous aurais bien proposé » ?

B. Faut-il écrire les noms de famille entièrement en majuscules ou seulement la première lettre ? Je vois les deux orthographes dans les courses officiels.
Par exemple :
« Monsieur Bertrand sera absent demain » ou « Monsieur BERTRAND sera absent demain »

En vous remerciant par avance, je vous souhaite une bonne journée. »

« Monsieur,

1. Si vous considérez « pommes » et « citations » comme les COD de « manger » et « proposer », on fait l’accord.
2. Grammaticalement, seule l’initiale demande la majuscule.

Bien cordialement

Patrick Vannier »

Par ailleurs, quant aux votes (négatifs ou positifs), ils sont encore une fois utilisés à mauvais escient. Je rappelle qu’on ne doit pas les utiliser en fonction des affinités qu’on peut avoir avec les personnes, mais en fonction des réponses ! Merci 🙂

Tony Grand maître Répondu le 27 janvier 2019

Tony,
Je n’aurais su mieux dire :
« Je rappelle qu’on ne doit pas les  [les votes] utiliser en fonction des affinités qu’on peut avoir avec les personnes, mais en fonction des réponses ! »

le 27 janvier 2019.

Je te comprends Prince. Tu as la meilleure réponse et on te colle deux votes négatifs infondés. C’est insensé.

le 27 janvier 2019.

Je ne comprends pas cette histoire d’affinités, vous ne pouvez pas affirmer que l’auteur du vote négatif ne vous apprécie pas puisqu’il ne vous connaît en principe pas (règle du site Question-orthographe), pas plus que vous-même ne le connaissez…D’ailleurs vous-même, Prince, il vous arrive de soutenir Tony, de façon un peu inconditionnelle, à coups de plus 1 juste parce qu’il s’est plaint d’être mal noté.
Quand on publie, on s’expose, il faut faire face à l’hostilité même infondée, qui n’est d’ailleurs pas massive ni systématique. Je pense que cela doit nous rendre humbles et nous apprendre à être rigoureux, à accepter de ne pas faire l’unanimité.
Je rappelle que le but des points n’est autre que celui d’acquérir de la visibilité, je pense que les contributeurs réguliers de ce site en ont déjà et c’est plutôt la qualité des réponses qu’il nous faut travailler.
Enfin, je ne comprends pas l’intérêt de votre question à l’Académie, puisqu’il est évident que dans le tour poétique : « une pomme ai cueillie » ; une pomme est le COD et il est placé avant. Votre réponse est juste naturellement sans aller quérir l’Académie, dont la réponse lapidaire n’apporte rien de plus qu’une grammaire basique pour élémentaire.

le 27 janvier 2019.

Joelle, l’auteur du ou des votes négatifs ne met pas son vote en fonction de la réponse mais en fonction de la personne. N’allez pas me dire que la réponse de Prince n’était pas bien formulée ce coup-ci. Alors je ne comprends pas le moins 2. J’accepte de ne pas faire l’unanimité, je ne suis pas sectaire. En tout cas, nous ne sommes pas des enfants, nous passons outre. 
Quant à ma question à l’Académie, chère Joelle, elle est tellement d’une grammaire basique que des grands maitres suggèrent de na pas faire l’accord ici … Donc, c’est soit que ma question à l’Académie n’est pas d’une grammaire basique ou que les grands maîtres en question ne maitrisent pas l’accord du participe passé (j’en doute, je vous l’accorde). J’ai posé cette question car il y avait déjà eu une question de ce genre sur le site, et tous les grands maîtres étaient divisés.

le 27 janvier 2019.

« D’ailleurs vous-même, Prince, il vous arrive de soutenir Tony, de façon un peu inconditionnelle, à coups de plus 1 juste parce qu’il s’est plaint d’être mal noté. »

Oui, c’est exact : une seule fois. Toutefois, j’ai voulu appeler votre attention sur ce cas car, à mon sens, il va au-delà de ce que j’ai compris que vous considérez comme acceptable.

En effet, en l’espèce, on avait :

Moi-même (Prince) : meilleure réponse (confirmée par Tony et vous même)

Cathy Lévy (qui a une position  non motivée, contraire à la mienne : + 2

Moi-même : – 2.

Allez, mieux vaut en sourire !

Bonne soirée.

le 27 janvier 2019.

Merci Tony, je n’avais pas souvenir de ces antécédents. Et en effet, je  comprends pourquoi certains ne font pas l’accord, mais c’est un peu trop technique à mon goût et trop polémique.
Quant aux votes négatifs, il vaut mieux laisser passer les trolls et réfléchir à nos apports. Encore une fois, on ne peut pas faire l’unanimité…Acceptons les risques des publications.

le 28 janvier 2019.

Bonsoir Joelle,
Concernant ce point particulier, en effet il est l’objet de polémiques. Mais dans tous les cas, les avis sont partagés à son sujet, notamment chez les grammairiens. Donc on ne peut pas considérer l’invariabilité ou l’accord fautifs. Ça dépendra de l’interprétation de chacun ..
Quant aux votes négatifs, vous avez raison. Vous n’entendrez plus ce genre de remarque de ma part.
Bonne soirée 🙂

le 28 janvier 2019.

A vos folles querelles point ne me mêlez. Cliquant sur une flèche, dire je voulais : merci d’avoir répondu. Si qualifiée j’étais pour décider de la « meilleure réponse », la question je n’aurais point posée. Plus ici je ne viendrai. La leçon j’ai comprise.

Rose Débutant Répondu le 27 janvier 2019

Bonsoir Rose,
Ces remarques ne s’adressaient pas à vous, vous n’êtes pas la responsable de cette querelle. J’espère que les réponses proposées vous ont aidée.
Bonne soirée.

le 27 janvier 2019.

Rose, vous trouverez des éléments intéressants sur cette page.
Votre phrase, « Une pomme j’ai cueilli », me semble comparable à ces deux exemples :

« « Les pommes, j’ai mangé », on a ainsi une apposition qui nous permet de modifier l’ordre normal des mots de la phrase.
Comme c’est simplement l’ordre qui est changé, le « j’ai mangé » est absolument le même que dans « J’ai mangé les pommes », il n’y a pas à faire un accord […]. »

« J’ai pris les pommes.
Les pommes, j’ai pris. »

Avec un verbe comme prendre, les choses me paraissent plus claires. « À l’arbre de l’amour une pomme j’ai prise » sonne particulièrement mal.

le 28 janvier 2019.

 

le 28 janvier 2019.

Chers Joëlle, Prince, Tony,
Et chers tous,

En toute honnêteté, je n’ai personnellement attribué aucun vote négatif à aucune réponse de cette question !
Il n’y avait pas encore de réponse quand j’ai commencé à écrire, et d’ailleurs je n’en attribue que lorsque la réponse est manifestement fausse (cf règles  et explications erronées), c’est-à-dire très rarement.
Mais  j’en reçois très souvent ! Même quand mes réponses sont indéniablement justes.
En revanche, j‘attribue très souvent des votes positifs, notamment à vous, Joëlle, Prince et Tony, quand je trouve vos réponses particulièrement intéressantes.
De quoi m’accusez-vous au juste ?

Pour ma réponse à cette question, j’ai reçu 2 votes positifs et 4 votes négatifs.
La quantité est-elle gage de qualité ? Comment le savoir ?

La proposition de Prince, à propos des votes, ne me paraît pas réalisable concrètement, ne serait-ce que d’un point de vue financier.
Un médiateur, un expert, ça se paie. Et pour couvrir 24 h/24 et 7 j/7, il en faudrait plusieurs.

Ma proposition :
La fin des votes anonymes.
Imposer une justification argumentée et documentée, à chaque vote positif ou négatif.

Je suis prête à parier que la fin de l’anonymat, et des votes « gratuits » ou « de copinage », ferait diminuer de façon très significative les votes négatifs intempestifs, et sûrement aussi les votes positifs injustifiés.

Maintenant, je suis comme vous, je suis faillible ! Nous sommes tous faillibles, nous l’avons tous prouvé à tour de rôle sur ce site.
Nous avons tous une culture importante en ce qui concerne l’orthographe et la langue française.
Et nous avons tendance à répondre aux questions en fonction de notre propre bagage. D’autant plus quand les avis sont partagés, selon les référents.

Il me semble qu’il serait bon de dépassionner le débat.
Vous ne jouez pas votre vie à chaque question et chaque réponse, si ?
Pas moi, cela m’intéresse de lire les questions posées (et les réponses données) et d’y répondre parfois.
Nous n’avons plus trois ans pour nous disputer « des points », si ?
Pas moi. Ce qui m’intéresse avant tout, ce sont les échanges de points de vue et d’informations que nous pouvons avoir au sujet de la langue française, qui est ma passion.

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 27 janvier 2019

Bonsoir Cathy,

Personnellement, je ne vous accusais pas d’être la responsable des votes négatifs, loin de là. Il est vrai que les votes, parfois, peuvent laisser penser qu’ils ne sont pas donnés en fonction des réponses. Après, comme vous dites, on s’en fiche, il faut passer outre, on n’est pas des enfants.
On est ici pour débattre, échanger nos idées et enrichir notre culture grammaticale.

Quant au fait qu’on est tous faillibles, je vous rejoins et comme vous dites, on l’a tous prouvé. J’aime beaucoup votre point de vue lorsque vous dites : « Nous avons tous une culture importante en ce qui concerne l’orthographe et la langue française. Et nous avons tendance à répondre aux questions en fonction de notre propre bagage. » C’est tout à fait ça. De toute façon, parfois il peut y avoir plusieurs réponses possibles à une question, d’ailleurs c’est souvent le cas. La langue française est si riche …

Quoi qu’il en soit, je ne vous reprochais rien du tout et j’aime beaucoup vos réponses en général.
Bonne soirée et au plaisir sur le site ! 🙂

le 28 janvier 2019.

Cathy Lévy, je me rallie à votre suggestion concernant la fin des votes, au moins des négatifs.

Par contre, je ne partage pas votre manière de voir selon laquelle « nous avons tendance à répondre aux questions en fonction de notre propre bagage ».  En effet, certains membres du Forum s’efforcent d’appuyer leur réponse (singulièrement lorsque la question est épineuse) sur la position d’éminents spécialistes de la langue ou du domaine concerné (accord du participe passé, ponctuation, majuscules, par ex.). C’est ce que je prends soin de faire, comme d’autres, bien que, sur maints sujets, je pourrais m’en dispenser, ayant eu la chance de poursuivre des études concernant notre langue aussi loin qu’il est possible. Honnêteté excessive ? Humilité ? Volonté de convaincre ? Quoi qu’il en soit, j’ai constaté, ici et ailleurs, que procéder de la sorte évite, bien souvent, des discussions inutiles.ou met fin à d’autres. 

Bien cordialement.

le 30 janvier 2019.

Bonjour,

Selon les besoins de la rime et les exigences de la versification, l’objet direct peut être déplacé. L’inversion ne changeant pas le rapport grammatical entre les  mots de la phrase, l’accord du participe passé se fait suivant la place du C.O.D.

À l’arbre de l’amour  j’ai cueilli une pomme.
À l’arbre de l’amour une pomme (j’) ai cueillie.

À lire

czardas Grand maître Répondu le 28 janvier 2019

Chère Rose,

J’ai attribué un vote positif à votre question, car très sincèrement je la trouve excellente.
Je comprends votre agacement devant ce qui semble être des querelles. Cela est pourtant flatteur pour vous, car votre question a suscité un grand intérêt.

D’ailleurs, ces divergences ne datent pas d’hier car ce point déchaîne les passions depuis des siècles, comme en témoigne l’excellent article conseillé ici par Czardas.
Comme vous le constaterez, les avis divergent encore aujourd’hui.

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 28 janvier 2019

La question est bien plus intéressante qu’il n’y parait.
Merci à veso et à czardas pour leurs liens pertinents sur les sites StackExchange et Parler français : leur lecture attentive montre la difficulté de vouloir trouver une réponse univoque.
Mais cela démontre surtout, par l’absurde, la vanité de l’accord du participe passé avec l’auxiliaire « avoir ». Les contributeurs avertis du site sont sans doute au fait de la polémique déclenchée par un large groupe de linguistes et de spécialistes de la langue (dont notre Bernard Pivot national) en vue de la réforme dudit accord. La question en objet permet de mettre en relief, mieux qu’un long discours, l’inconséquence de la règle d’accord selon la place occupée par le complément.
Ce site n’est pas le lieu pour une apologie de cette réforme, que je soutiens par ailleurs. Mais il permet de remettre en perspective la question et les réponses. Et comme le sujet a l’air de tenir à cœur à tant de personnes, ce sera l’occasion de m’asperger de « -1 » pour mes positions iconoclastes…
😉

Chambaron Grand maître Répondu le 28 janvier 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.