crises d’élimination /s 2

Répondu

J’ai dû mal m’exprimer la première fois,  si c’est le cas, je présente des excuses.

J’aurais voulu savoir si lorsque le corps exprime son désaccord pour x ou y raisons, afin de s’autonettoyer il va provoquer des crises d’élimination /s physique/s (rhumes, etc.).

Considère-ton que ce sont des crises d’éliminations physiques ou d’élimination physique ? A force de lire ma demande, je vais pencher pour le singulier.

Je vous remercie d’avance pour votre éclairage.

Zully Grand maître Demandé le 28 octobre 2017 dans Question de langue

Lorsque le corps exprime son désacord pour x ou y raisons, afin de s’autonetoyer il va provoquer des crises d’élimination /s phyisique/s (rhumes, etc.)

Mots soulignés à corriger.

le 28 octobre 2017.

J’ai soigné l’orthographe. Je n’ai rien vu… Je devrais peut-être m’autonettoyer ! Je ne peux que vous remercier.

le 28 octobre 2017.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

Ce passage est de toute évidence extrait d’une revue scientifique. Le langage scientifique n’a souvent rien de littéraire. L’ordonnancement des phrases conduit parfois à des raccourcis qui éveillent la curiosité du lecteur sur une question lexicale ou grammaticale  voire orthographique.

«  Il peut ainsi provoquer des crises d’élimination physique (rhume, fièvre, micro-angine, éruption cutanée, crise digestive, maux de tête, etc.)»

Il serait préférable d’écrire:

Il peut ainsi provoquer des crises qui se manifestent sous la forme d’une élimination physique telle que :  rhume, fièvre, micro-angine, éruption cutanée, crise digestive, maux de tête, etc.

Étant entendu que ces affections (modifications pathologiques de l’organisme) s’excluent mutuellement

On peut avoir un rhume sans fièvre , une éruption cutanée sans maux de tête…

czardas Grand maître Répondu le 28 octobre 2017

Je ne vais pas me vanter après le soin que j’ai dû prodiguer au texte de ma quesetion, mais j’ai aussi pensé, peut-être en même temps que vous complétiez votre réponse, à la seconde version que vous donnez.

De plus cela évite les « etc.). » un peu pénibles à lire.

Une nouvelle fois, je vous remercie pour votre peine.

le 28 octobre 2017.

Je vous remercie infiniment, Czardas.  Je suis bien soulagée de vous lire et vais donc garder le singulier.

Vous avez raison en parlant du langage scientifique, mais on peut parfois faire des efforts pour s’aligner à une expression soignée ; raison pour laquelle, je m’adresse à vous.

Zully Grand maître Répondu le 28 octobre 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.