créer, verbe transitif

Répondu

Je suis un peu dans l’interrogation devant la phrase:
« Dans ces différents mondes  vivent des créatures dont le rôle est entre autres de créer dans la matière.
Il me manque l’objet de la création. De plus, est-ce que des virgules pour séparer « entre autres » sont obligatoires?
Mais, à force de lire la phrase, je me dis qu’on peut: créer dans l’obsurité, dans la nature.

Merci d’avance.

Zully Grand maître Demandé le 9 janvier 2017 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

L’objet est sous-entendu (dont le rôle est de créer quoi ? quelque chose). Le verbe reste transitif.

« entre autres » est en apposition, les virgules sont nécessaires :
« Dans ces différents mondes vivent des créatures dont le rôle est, entre autres, de créer dans la matière. »

jean bordes Grand maître Répondu le 9 janvier 2017

Superbe, merci! Flûte, j’ai omis un « c » dans « obscurité.

le 9 janvier 2017.

Zully vous -pouvez corriger votre texte, même après
l’avoir validé .

Amicalement Estudiantin.

le 9 janvier 2017.

J’ai essayé, mais j’ai dû mal m’y prendre. Merci du conseil si avisé!

le 10 janvier 2017.

En haut à droite de votre réponse, si vous passez votre souris, vous voyez apparaître un petit crayon et un cartouche indiquant « Modifier ». En cliquant dessus, vous avez la possibilité de modifier votre message.

le 10 janvier 2017.

Pour compléter, on pourrait éventuellement mentionner ici la notion d’« emploi absolu » d’un verbe, ce dernier étant alors employé sans complément.

C’est un sujet complexe cependant et qui requiert beaucoup de prudence, car un « emploi absolu » implique bien souvent que nombre de choses souterraines, implicites, sont tapies sous les mots.

Le complément d’objet peut ainsi être sous-entendu ou implicite :
– « Je vis, donc je crée. »
– « Grande prudence ne nuit pas. »
– « Le chat joue. »
– « Je vois. »
– « Dominique lit. »
– « (C’est drôle ça !) Vous ne trouvez pas ? ».

L’absence de complément permet en particulier de nuancer le sens du verbe (par exemple en lui conférant une valeur plus générale) :
– « Qui cherche trouve. »
– « Il n’entend pas bien. »
– « Il lit sans écouter. »
– « Le pouvoir de créer. »

N.B. : tous les verbes ne se prêtent cependant pas à des « emplois absolus ». On ne pourrait, par exemple, a priori guère dire aisément : « j’habite », « je démontre », « je résous ».

*

La notion de « transitivité » peut, quant à elle, s’avérer assez délicate à manier. On pourrait dire ici que ce qui compte est, en quelque sorte, la possibilité pour un verbe de recevoir un objet.

La « transivité directe » simple est aisée à saisir :
– « Il raconte son histoire. »

Mais la « transitivité directe » peut se dissimuler derrière une préposition :
– « Cela nous évitera de corriger les texte. » : « éviter quelque chose » : transitivité directe

On pourrait conjointement parler de « transitivé indirecte » quand le complément d’objet est introduit par une préposition :
– « Il parle de la langue française. » : « parler de + quelque chose » : transitivité indirecte
– « Je doute qu‘il vienne. » : « douter de + quelque chose » : idem.
– « Souffler de l’air chaud. » : idem.

*

Inversément, un verbe « intransitif » (c’est-à-dire qui ne peut a priori pas recevoir d’objet) peut tout à fait être utilisé « tran­si­ti­ve­ment » dans un emploi figuré :
avec préposition : « aboyer au secours », « aboyer après les voleurs », « aboyer contre l’ineptie » : emploi intransitif
– « Criez, aboyez tant qu’il vous plaira. » : emploi absolu
– « Il a besoin d’aboyer. » : emploi absolu
– « Il aboie des ordres » : emploi transitif.
– « Je l’ai laissé m’aboyer. » : emploi transitif (réfléchi)
– « Nous fûmes aboyés. » : construction passive.

Scriba Maître Répondu le 10 janvier 2017

C’est à lire et relire. Merci pour toutes ces explications. En tous les cas, cela « travaille » dans ma tête!

le 10 janvier 2017.

Un verbe transitif peut être utilisé sans complément d’objet quand l’objet est connu par le contexte. On parle alors d’emploi intransitif d’un verbe transitif.

Le chat boit le lait  (emploi transitif) C.O.D lait.
Le chat a soif,  il boit. (emploi intransitif d’un verbe transitif)

Jean a faim, il mange.( sans précision sur sa nourriture)

czardas Grand maître Répondu le 9 janvier 2017

Merci.  Après lecture de la réponse reçue, les idées ont tourné dans ma tête et effectivement, « il mange » est venu me visiter. Mais, c’est quand même mieux quand on peut expliquer l’usage.

A propos… est-ce qu’on peut faire de même avec « visiter » comme je viens de le faire?

le 9 janvier 2017.

Visiter a toujours un COD.
J’ai visité le Palais des papes.
Je l’ai visité.
Elle est venue me visiter quand j’étais malade.

le 9 janvier 2017.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.