Couru Courus

Bonjour à tous,

Dans la version excellence de vos tests, j’ai trouvé deux versions du participe passé du verbe courir:

Les cinq cents mètres qu’il a couru ont suffi à le mettre hors d’haleine.

Les cent mètres qu’il a courus durant l’été l’ont remarquablement préparé aux compétitions de la rentrée.

Pourriez-vous m’expliquer où se trouve la subtilité?

D’avance merci!

Christophe Débutant Demandé le 28 mai 2015 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Bonjour,

Les participes passés : mesuré, pesé, coûté, valu, vécu, couru, sont invariables, lorsque le complément placé avant le verbe est un complément de mesure, de poids, de prix , de valeur, de temps, de distance.

Les deux kilogrammes que ce paquet a pesé. ──► Ce paquet a pesé combien? deux kilogrammes.

Cependant, ils s’accordent avec le complément placé avant le verbe, si ce complément est un véritable COD.

Les paquets que j’ai soigneusement pesés──► J’ai pesé  quoi ?  les paquets.

Ainsi vous écrirez:

Les dix minutes qu’il a couru ont suffi à l’essouffler.
Les vingt kilomètres que nous avons couru nous ont épuisés.

mais

Les dangers qu’il a courus l’ont traumatisé.

Dans la seconde phrase que vous proposez, cent mètres ne représente pas une distance, mais une épreuve, un concours. Le cent mètres est ici assimilé à un nom. Pour se préparer aux prochaines compétitions il s’est entraîné à courir plusieurs cent mètres.
Il a couru quoi ? des cent mètres 

czardas Grand maître Répondu le 28 mai 2015

C’est bien cela et … il est vrai déroutant pour la première fois,

le 28 mai 2015.

merci à czardas,  moi, je n’aurais  jamais découvert seul cette subtilité

le 11 juin 2015.

1. Premier exemple. Le participe passé est accompagné d’un complément circonstanciel de mesure : on n’accorde pas.
2. Deuxième exemple. « les cent mètres  » n’est pas complément circonstanciel, mais complément d’objet direct : on accorde.

jean bordes Grand maître Répondu le 28 mai 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.