conviction

Répondu

Je connais quelques expressions du genre:
– j’ai la conviction que
– il agit avec conviction

Mais: un homme de conviction, sans pitié, mais également un fin lettré qui accueillait chez lui les poètes.

Ce « conviction » ne devrait-il pas être au pluriel?

Zully Grand maître Demandé le 3 janvier 2017 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Un homme de conviction est un homme qui a « l’état d’esprit de quelqu’un qui croit fermement à la vérité de ce qu’il pense » (Larousse)
C’est le singulier que l’on utilise dans ce sens.

Au pluriel, les convictions sont des « Idées, opinions dont on est intimement convaincu. » (Académie) : avoir des convictions religieuses, politiques…
Les convictions appartiennent à des domaines différents que l’on ne peut pas exprimer avec l’expression homme de conviction.

J’opterais donc uniquement pour le  singulier, sinon il faudrait préciser : c’est un homme qui a des convictions religieuses, morales, politiques… 

PhL Grand maître Répondu le 3 janvier 2017

Merci. Mon dictionnaire n’était pas assez complet.

le 3 janvier 2017.

Indépendamment de la possibilité de vérifier les choses dans un solide dictionnaire, vous pouvez vous référer aux expressions usuelles permettant de déterminer l’usage et le sens du mot « conviction » au singulier.

Par exemple :

–  j’agis « avec conviction  » : c’est-à-dire avec certitude, avec chaleur, avec franchise, avec sérieux, avec application, en croyant à ce que je fais ou dit ;

–  j’agis « par conviction » : parce que j’ai la certitude que (…), parce que je suis convaincu(e) ;

– j’agis « sans conviction » : c’est-à-dire sans enthousiasme, sans application ;

– il manque « de conviction » : c’est-à-dire qu’il manque d’enthousiasme, d’application ; c’est l’absence de conviction (d’enthousiasme) ;

Une « femme de conviction » est une femme qui agit « par convictio»,  une femme convaincue de la pertinence de son action.

L’expression « une femme ayant des convictions » n’en est bien sûr pas pour autant à écarter.

Scriba Maître Répondu le 6 janvier 2017

Merci, je connaissais les autres expressions. Ce dont je doutais, PhL l’a expliqué aussi bien que vous.

le 6 janvier 2017.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.