Construction d’une relative quand l’antécédent a un CDN

Répondu

Bonjour tout le monde,

Je ne trouve pas les règles de construction d’une relative quand son antécédent a un complément du nom :

« La montre de ma grand-mère que j’avais vendue. »

La relative se rapporte normalement au nom qui précède la conjonction. Ici la grand-mère.
Mais la grand-mère est complément de montre.

On se doute que c’est la montre qui a été vendue et non la grand-mère, mais j’aimerais pouvoir m’appuyer sur une règle plutôt que sur le contexte.

Quelqu’un aurait-il une piste de réflexion ?
Merci d’avance pour votre aide et bon dimanche à tous.

Emmanuelle Débutant Demandé le 13 juin 2021 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Je ne vois pas de règle spécifique.
Il faut ici éviter le ridicule que donne l’hésitation (même infinitésimale) sur la vente de la grand-mère.
Pour cela reformuler :
La montre de ma grand-mère que j’avais vendue (était là devant moi)–>
La montre qui appartenait à ma grand-mère et que j’avais vendue (était là devant moi).

Il y a des ambiguïtés  dans une langue. Ce n’est pas un vrai problème. On peut toujours trouver une formulation plus claire. C’est même ce qui permet les jeux avec la langue et la poésie… notamment. La diplomatie aussi.

Tara Grand maître Répondu le 13 juin 2021

Merci Tara pour ce point de vue, auquel j’adhère 🙂

Emmanuelle Débutant Répondu le 18 juin 2021

Le perticipe passé s’accorde avec le groupe du nom qui précède. Ici, on accode avac la montre de ma grand-mère.

jean bordes Grand maître Répondu le 13 juin 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.