Construction du verbe récuser / rien autant que (de ?), rien tant que (de ?) + infinitif

Répondu

Bonjour,

Je m’interroge sur trois points :

1. Construction du verbe récuser. Les trois phrases ci-dessous sont-elles correctes ?
Vous récusez avoir été mis en demeure de partir.
Vous récusez le fait d’avoir été mis en demeure de partir.
Vous récusez qu’on vous a mis en demeure de partir.

2. Construction de : rien autant que (de ?) + infinitif, rien tant que (de ?) + infinitif (dont le sens doit être similaire).
Il ne souhaitait rien autant que (de ?) partir à l’aventure.
Il ne souhaitait rien tant que (de ?) partir à l’aventure.

3. Elle était inopportune, l’idée qu’il a eu(e ?) d’aller de famille(s ?) d’accueil en foyer(s ?).
Il me semble qu’on écrit (au singulier) : de ville en ville, de port en port, de foyer en foyer

Je vous remercie d’avance pour vos réponses.

Marisa Grand maître Demandé le 17 mai 2021 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

1) Récuser est un terme ayant un sens juridique précis : Fait de refuser, par soupçon de partialité, un juge, un juré, un arbitre, un expert ou un technicien dans les cas spécifiés par la loi.
Voir https://www.cnrtl.fr/definition/academie8/r%C3%A9cuser

Toutefois, Larousse accepte un sens plus général en le signalant comme « Littéraire » : Action de rejeter, de ne pas admettre quelqu’un, quelque chose.
Pourquoi ne pas utiliser : vous niez que l’on vous ait mis en demeure. Nier peut aussi être suivi d’un inf. Il nia avoir jamais écrit à Mlle de Jussat .

2) Il n’aime rien tant que (de) partir à l’aventure. Autant ne convient pas et « de » est facultatif.

3) 3. Elle était inopportune, l’idée qu’il a eue  d’aller d’une famille d’accueil en foyer pour ….
Il est bien passé d’une famille d’accueil à un foyer pour jeunes orphelins ou il a choisi le foyer après avoir été placé auprès de plusieurs familles successivement ? 
On écrit (au singulier) : de ville en ville, de port en port, de foyer en foyer. Oui, l’idée est de passer de l’un à l’autre mais pas de les faire ensemble.

joelle Grand maître Répondu le 17 mai 2021

Merci pour vos réponses, Joëlle.
Pour le 3,  le sens est qu’il a été placé auprès de plusieurs familles d’accueil successivement avant  d’aller ensuite dans plusieurs foyers. Donc, il faudrait le pluriel  pour famille d’accueil et foyer, je suppose ?

Marisa Grand maître Répondu le 17 mai 2021

IL faudrait changer la formulation : je ne sais pas si la formulation au pluriel « de familles d’accueil en foyers » exprime bien la succession des deux modes de placement.
Il a vécu successivement auprès de différentes familles d’accueil avant d’avoir la malencontreuse idée de solliciter son placement dans divers foyers.

le 17 mai 2021.

IL faudrait changer la formulation : je ne sais pas si la formulation au pluriel « de familles d’accueil en foyers » exprime bien la succession des deux modes de placement.
Il a vécu successivement auprès de différentes familles d’accueil avant d’avoir la malencontreuse idée de solliciter son placement dans divers foyers.

le 17 mai 2021.

Merci pour ces dernières précisions.

Marisa Grand maître Répondu le 18 mai 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.